La référence des professionnels
des communications et du design

Shell vend un diesel plus propre

Shell Canada a annoncé la mise en service officielle de deux installations qui permettent la production d'un carburant diesel à très faible teneur en soufre. Deux hydrotraiteurs ont été construits dans ses raffineries de Montréal et Scotford (Saskatchewan), au coût de 400 millions $. Le taux de soufre du carburant diesel y sera de moins de 15 parties par million (ppm), soit 90% de moins que le taux antérieur.

Le soufre existe à l'état naturel dans le pétrole brut et une partie demeure dans le carburant diesel. Afin de produire du carburant diesel à teneur ultra-faible en soufre (DUFS), le diesel est hydrotraité, c'est-à-dire qu'il est mélangé à de l'hydrogène. Le soufre se combine avec l'hydrogène pour former du sulfure d'hydrogène qui peut alors être extrait.

La construction des deux hydrotraiteurs, qui a créé environ 1800 emplois, dont plus de 1000 à Montréal, a pris fin en décembre 2005 et a été suivie d'une période de rodage. Le carburant DUFS est produit depuis le début de mars et est, pour le moment, disponible au Québec et en Alberta.