4 façons d'optimiser l’utilisation de Facebook

07 Jan 2022 Facebook

Par : Formations Infopresse
4 façons d'optimiser l’utilisation de Facebook

La plateforme Facebook a beaucoup fait jaser en 2021 avec l’annonce de son changement de nom. Avec Meta, le média social compte étendre ses fonctionnalités au cours des prochaines années. Mais qu’en est-il de 2022? Que pouvez-vous attendre de Facebook et quel usage devriez-vous privilégier? Rachel Desbiens-Després, formatrice Infopresse, nous offrent ses réponses.

1. Les nouveaux outils de communication

RACHEL DESBIENS-DESPRÉS
FORMATRICE INFOPRESSE

Comme l’explique Rachel Desbiens-Després, directrice générale et chef de la stratégie chez Canidé: « Ces nouveaux outils sont conçus pour générer de meilleurs résultats commerciaux tout au long du parcours client, des prospects de meilleure qualité aux ventes incrémentales, en passant par une plus grande satisfaction client ». Parmi ces outils, on trouve notamment le bouton Whatsapp. Ce bouton facilite la communication entre les individus et les entreprises en créant un lien de communication direct. On peut donc entamer des échanges personnalisés à partir des publicités: on voit une pub sur Facebook et on peut échanger sur Messenger ou Whatsapp en cliquant sur le bouton. « Facebook souhaite aussi proposer la gestion des e-mails et l’envoi de courriels de retargeting via la boîte de réception de Facebook Business Suite », ajoute Rachel Desbiens-Després.

2. Des outils pour optimiser le nouveau contenu

Facebook a fait plusieurs annonces affirmant que les entreprises pourraient faire de la programmation plus avancée. La plateforme pourra concentrer ses services sans obliger les utilisateurs à faire usage d’un logiciel tiers. « Il sera aussi possible de tester et comparer plusieurs versions d’une publication afin de déterminer quel contenu engage le mieux. Avant ce n’était possible qu’en média », explique Rachel Desbiens-Després.

On annonce aussi des changements pour les utilisateurs réguliers qui auront plus de liberté dans le contrôle du fil d’actualités. Ils pourront choisir s’ils veulent voir plus ou moins du contenu provenant de leur famille et de leurs amis ainsi que des pages auxquelles ils sont connectés. « Du côté des annonceurs, un test est également lancé pour éviter l’affichage de leurs publications à côté de contenus potentiellement sensibles », ajoute la directrice générale.

3. Développement au sein des groupes

Les groupes Facebook ont pris beaucoup d’ampleur. Que ce soit pour discuter en commun de sujets d’intérêt ou par initiative citoyenne, Facebook y a vu un potentiel levier de conversation. On verra l’apparition de boutiques dans les groupes appelée shop in group. À ce sujet, Rachel Desbiens-Després affirme : « Les marques devront redoubler d’ingéniosité et d’inventivité pour intégrer les groupes si elles veulent voir leurs produits dans ces groupes où le pouvoir des recommandations est très fort! »

4. Faciliter la découverte avec Facebook Business Explore

« Facebook Business Explore met en relation la clientèle avec des sociétés nouvelles et pertinentes, le tout depuis un seul et même endroit facile d’accès. Cela permettra également aux entreprises d’élargir leur clientèle et d’accroître la considération en vue d’achats potentiels. Par exemple, quand tu vois une publication d’un restaurant sur ton feed, si tu restes quelques secondes sur la publication, Facebook va te proposer en dessous des suggestions de compagnies similaires que tu peux découvrir, auxquelles tu n’es pas abonné et qui pourraient t’intéresser », conclut Rachel Desbiens-Després.

Rachel Desbiens-Després est formatrice Infopresse et reconnue dans l’industrie. Elle anime avec esprit la formation Facebook: créez une stratégie de contenu engageante et performante.