La référence des professionnels
des communications et du design

#IceBucketChallenge: comment un défi stupide a récolté des millions de dollars pour une maladie inconnue

Thoma Daneau Stratège numérique, www.thomadaneau.com/

L'Ice Bucket Challenge, c’est un défi où il faut se verser un seau d’eau froide sur la tête. Ensuite, vous devez défier une ou plusieurs personnes à faire de même ou à donner de l’argent à l’organisme qui lutte contre l’ALS ou la sclérose latérale amyotrophique. Ça peut sembler anodin, mais plus de 15 millions de personnes ont publié, commenté ou aimé une publication en lien avec le défi d’après des chiffres fournis par Facebook.

Même le président Barack Obama a été mis au défi. Il a refusé de le faire, mais il a promis de verser un don à l’organisme.

Pour un organisme sans but lucratif, faire du bruit en ligne, c’est le saint-Graal.

Pour un organisme sans but lucratif, faire du bruit en ligne (et devenir viral), c’est le Saint-Graal en raison des budgets souvent limités. Un cas comme l'Ice Bucket Challenge pourrait devenir un bel exemple pour les organismes, et l'on verra peut-être plusieurs défis arriver sur les médias sociaux dans les prochains mois.

Il n'est pas très clair comment le défi est né, mais on sait qu’il est parti en flèche le 31 juillet dernier quand Pete Frates, atteint de sclérose latérale amyotrophique et ancien joueur de baseball, a relevé le défi et nommé plusieurs personnes de son entourage. Depuis, le défi s’est partagé de façon virale pour atteindre les quatre coins du monde.

Ce que je trouve le plus amusant, c’est qu’on peut voir un peu de NekNomination dans ce défi. À la base, c’est la même chose: on nomme quelqu’un à faire quelque chose de «stupide». Cette fois-ci, il y a une cause derrière, mais à la base, c’est simplement de commettre un acte irréfléchi, puis de nommer des amis pour voir s'ils vont être capables de relever le défi.

Cela contribuÉ à créer un phénomène de société où les gens espèrent se faire nommer.

D’ailleurs, cela contribue à créer un phénomène de société où les gens espèrent se faire nommer. Après avoir vu deux ou trois collègues le faire, on aura le goût de les imiter pour faire partie de la bande. Tout ça, non pas pour soutenir la cause, mais bien pour faire un acte stupide sous le bienfait de la cause. Il est rare de pouvoir poser des actes stupides devant ses amis et de garder la face.

Maintenant, si vous pensez que ce phénomène est, comme l’acte, stupide, détrompez-vous. Bien qu’on puisse penser que de se verser un seau d’eau sur la tête pour éviter de donner à un organisme est contre-productif, cela n’a fait qu’à aider le nombre de dons jusqu’à présent.

En effet, on parle de 13,3 millions$ ramassés du 29 juillet au 17 août en comparaison à 1,6 million durant la même période en 2013. Ce n’est plus seulement la famille proche qui donne pour l’occasion, mais bien plusieurs centaines de milliers d’inconnus. On dira ce qu’on veut sur les personnes qui le font, au final, ça donne de très bons résultats.

Au final, ça donne de très bons résultats.

Pour vous démontrer l’ampleur prise par l'initiative, voici quelques participants:

  • Sydney Crosby
  • Le maire de Boston
  • Mark Zuckeberg
  • Bill Gates
  • Jimmy Fallon
  • Conan O’Brien

Même les marques s’en mêlent! Coca-Cola et McDonald’s l’ont fait! Voici une vidéo de Ronald McDonald qui garde le sourire en le faisant!

comments powered by Disqus