La référence des professionnels
des communications et du design

Créateurs de contenu: 7 résolutions pour 2018

Pascal Henrard Associé, vice-président, contenu et création, 37e avenue

Il y a les bilans et les prévisions, puis il y a les résolutions. Celles qu’on prend, celles qu’on oublie et celles dont il est toujours bon se rappeler année après année. Voici sept résolutions que tout créateur de contenu devrait prendre s’il ne les applique pas déjà.

#1 Recycler

La vie est une roue qui tourne sur elle-même. Après la nuit, le jour. Après la pluie, le beau temps. Les saisons reviennent inéluctablement. Et tous les ans, les mêmes promotions, les mêmes festivités, les mêmes journées internationales de ceci ou de cela.

Pourquoi ne pas reprendre de temps en temps les bons contenus pour les repartager aux bons moments? Republier sur Facebook un statut pertinent. Rediffuser une vidéo de circonstance. Ressortir un article de saison. Personne ne vous en voudra. D’ailleurs, personne ne se souvenait que vous l’aviez déjà publié.

#2 Aller voir ses vieux

On a beau vouloir se projeter désespérément dans l’avenir, il n’y a pas de mal à se pencher sur le passé pour se rappeler les bonnes vieilles recettes de nos prédécesseurs. C’est, par exemple, ce que nous faisons couramment en nous rappelant les conseils de David Ogilvy ou les règles d’écriture de Françoise Giroud.

#3 Faire du ménage

On a beau être des créateurs de talent et produire des contenus pertinents dans l’air du temps, il arrive que des textes prennent la poussière ou que des photos Instagram ne soient plus d’actualité. Il n’y a pas de honte à faire un peu de ménage dans vos plateformes de diffusion et à remettre les contenus en ordre pour que votre auditoire s’y retrouve.

#4 Se lever tôt

Si l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, la meilleure manière d’arriver le premier, c’est de partir avant les autres. Le premier à publier un statut aura toujours une longueur d’avance. Tout créateur de contenu doit être «vite sur le piton» s’il ne veut pas se laisser dépasser. Un peu de sens d’observation, d’à-propos et d’esprit d’initiative suffisent pour être toujours là avant que l’auditoire ne vous réclame.

#5 Retrouver les vieilles traditions

Ce n’est pas parce que nous vivons à l’ère du numérique et à l’heure de l’intelligence artificielle qu’il faut négliger les bonnes vieilles méthodes. Pour les Fêtes, cette année, nous avons envoyé des cartes de vœux en papier par la poste. C’est une présence simple qui reste longtemps sur un bureau, affichée au babillard, dépliée sur un foyer.

De tous les contenus que nous avons produits, l'un de ceux dont on nous parle le plus souvent, c’est notre guide… en papier édité par Infopresse.

#6 Essayer quelque chose de nouveau

Faire de nouvelles expériences peut s'avérer enrichissant autant que grisant. Essayez les Stories Instagram, essayez Facebook Live, essayez les GIF, essayez les articles longs… Votre auditoire essaie ces nouveautés. Vous devez au moins les tester. Le pire qui puisse arriver, c’est que vous abandonniez si l’essai n’était pas concluant.

#7 Poursuivre sur sa lancée

Il n’y a pas de raison de s’arrêter sur un si bel élan. La production de contenu doit s’évaluer sur la durée. La programmation doit privilégier le long terme. Il faut enrichir les canaux de diffusion pour rester présent, mais surtout pour répondre aux désirs de l’auditoire.

Bonne année!

 

---

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles d’Infopresse.

comments powered by Disqus