La référence des professionnels
des communications et du design

Toujours plus O

Olivier Bruel Graphiste et directeur artistique, freelance

Ces derniers mois, l'O semble inspirer les grands orchestres et les opéras les plus prestigieux, qui font de cette lettre le cœur de leur image. Effet de mode, paresse ou tradition graphique?

Avertissement préalable: je suis moi-même un obsédé de la lettre O, sur laquelle j’ai écrit un mémoire de fin d’études.

Pour qui suit l’actualité des logos ou celle de la musique classique, 2017 ressemble à un riche collier dont les perles sont des O majuscules.

À la fin de mars, nous avons assisté au dévoilement de la nouvelle image de l’Orchestre Métropolitain, une œuvre forte signée Folk et byHAUS, qui s’inscrit d’emblée dans les réussites de l’année.
 

OM + OSQ

Logos de l'OM et de l'OSQ


Quelques jours plus tard, c’était au tour de l'Orchestre symphonique de Québec de dévoiler ses nouveaux atours. Son nouveau logo, conçu par Lg2, s’articule autour d’une superlettrine dont les contours évoquent les instruments de l’Orchestre, et dont la promesse est ambitieuse: «Vivifier la perception de l’Orchestre avec une marque qui ne chuchote pas. Avec une marque qui place l’ADN de l’Orchestre – soit la musique symphonique et les musiciens – à l’avant-plan. Avec une marque vivante, différente, joyeuse.»

Logo du Göteborgsoperan

Logo du Göteborgsoperan 

 

Un peu plus tôt, en mars, le logo du Göteborgsoperan – l’opéra de Göteborg, en Suède – retenait l’attention sur la scène internationale par son utilisation originale de l'O. Soumise à des déformations liquides aléatoires, la lettre réagit aux mouvements et aux sons avec une grâce organique.

* * *

Ces trois logos sont bien différents, mais pourquoi cette ruée vers l’O?

Pourquoi cette ruée vers l’O?

Premièrement, sous le règne actuel du flat design, la création d’identités visuelles est plus que jamais guidée par la recherche de simplicité. Dans cette optique, la rondeur de l'O est un signe visuel qui s’impose immédiatement.

Deuxièmement, la musique classique est un domaine où les esthètes sont nombreux et où il serait fâcheux de s’éparpiller ou de commettre une faute de goût!

Enfin, opéra et orchestre ont un O comme initiale, tout simplement.

CES TROIS-LÀ SORTENT DU LOT AVEC PANACHE, UNE BONNE DOSE DE FRAÎCHEUR ET UNE PINCÉE D’INATTENDU.

Mais alors, ces logos manquent-ils de fantaisie, d’originalité? Ce serait sans doute le cas si leur exploitation de l'O était convenue, mais ces trois-là sortent du lot avec panache, une bonne dose de fraîcheur et une pincée d’inattendu.

Pour s’en convaincre, voici une collection de logos dont je laisse l’appréciation à votre jugement, sur le thème de l’orchestre…
 

logos d'orchestres

 

… et de l’opéra!
 

logos d'opéras

__

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles d’Infopresse.

comments powered by Disqus