La référence des professionnels
des communications et du design

Le Trump dans le Pence

Olivier Bruel Graphiste et directeur artistique, freelance

Un beau cas de dérapage graphique fait les manchettes depuis vendredi chez les Américains: le logo de campagne accouple Donald Trump et Mike Pence de manière un peu... brutale.

Vendredi dernier, le candidat républicain à l'élection présidentielle Donald Trump a dévoilé l'identité de son colistier pour le sprint électoral final. Il s'agit du gouverneur de l'Indiana, Mike Pence, un choix jugé prudent par les analystes politiques.

TRUMP PENCE

En revanche, ce qui a fait réagir, c'est le logo dévoilé à cette occasion. D'abord, il est présenté aux médias aussi flou que le toupet du coloré candidat, ce qui témoigne d'un surprenant amateurisme. Mais surtout, au-dessus des noms des deux hommes et du slogan Make America Great Again!, se pavane une drôle de variation sur le thème du drapeau américain, dans laquelle les initiales T et P jouent un jeu pour le moins ambigu.

L'occasion était trop belle pour les internautes de lancer une contre-campagne virale en exploitant le lien entre cette orgie typographique et les positions respectives des deux partenaires dans la course.

Si ce n'était de l'obsession du milliardaire à prouver sa virilité – il a été jusqu'à parler publiquement de la taille de son organe, il tient fréquemment des propos homophobes et sa vision des femmes est très controversée –, cette maladresse graphique aurait, au plus, provoqué un sourire. Mais l'occasion était trop belle pour les internautes de lancer une contre-campagne virale en exploitant le lien entre cette orgie typographique et les positions respectives des deux partenaires dans la course. Disons qu'on comprend vite qui mène la danse!

gif

Les détournements n'ont pas tardé, le plus populaire étant celui qui ajoute du mouvement au logo.
 

parodies


Dès le retour de la fin de semaine, le bureau des communications du candidat Trump a décidé d'étouffer les moqueries en supprimant simplement la portion graphique du logo. Néanmoins, ce qui a été partagé ne peut être effacé.
 

final


La morale de tout cela (à part que le sexe fait toujours rire), c'est qu'un logo ne devrait être rendu public qu'après avoir affronté une chaîne de validations, sinon quelqu'un pourrait se retrouver dans une position gênante.

comments powered by Disqus