La référence des professionnels
des communications et du design

Prince, l'homme-symbole

Olivier Bruel Graphiste et directeur artistique, freelance

Pour Prince, le mot «révolution» était plus qu'un nom de groupe: le kid de Minneapolis a passé une partie de sa carrière à changer les codes. C'est aussi l'une des seules personnes à avoir troqué son nom contre un logo.

logo

Décidément, 2016 est sans pitié pour les artistes. Prince Rogers Nelson, l'homme qui ne vieillissait pas, vient de nous quitter à 57 ans, alors que ses récentes manifestations publiques témoignaient d'une énergie intacte.

Star sans concession, Prince – ou His Royal Badness, ou His Purple Majesty, ou simplement The Artist – était doté d'une personnalité mégalomane qui ne laissait personne indifférent. Auteur, compositeur, chanteur, musicien multi-instrumentiste, producteur, découvreur de talents, acteur, danseur, séducteur androgyne, icône baroco-funky, il a mené sa carrière à son image, c'est-à-dire en n'en faisant qu'à sa tête. Un peu à la manière de David Bowie, mais dans un registre plus groovy, il incarnait des personnages stellaires plus grands que nature.

En 1993, pour échapper au contrat qui le liait à Warner Bros, il a abandonné son nom et s'est désigné par un symbole graphique hybride et imprononçable. Cette astuce lui a permis d'autoproduire librement plusieurs albums, et a finalement récupéré son nom de scène en 2000.

Prince – ou peu importe son nom – est donc l'un des rares humains à avoir troqué, durant sept années, son nom contre un pictogramme!

Comme un logo ou un pictogramme est l'expression d'une entité (ici, un artiste), et qu'il repose généralement sur des éléments reconnaissables ou interprétables, voyons de quoi est constitué celui-ci.

Love Symbol

Historiquement, il est apparu avant la rupture avec Warner Bros. En fait, il figurait sur le dernier album du contrat, sorti en 1992, lui-même sans nom, mais connu des fans sous l'appellation Love Symbol Album. Selon sa princière majesté, l'idée lui en serait venue lors d'une séance de méditation. Il est constitué du symbole de la Femme (♂), mêlé de celui de l'Homme (♀), plus discret, le tout barré d'une courbe organique qui finit en spirale. À moins que ce ne soit la trompette de la renommée? L'ensemble évoque un décapsuleur et s'inscrit dans une esthétique mystico-psychédélique qui colle parfaitement à l'image néo-hendrixienne du chanteur.

L'ensemble évoque un décapsuleur et s'inscrit dans une esthétique mystico-psychédélique qui colle parfaitement à l'image néo-hendrixienne du chanteur.

Fait cocasse, la maison de disques de l'artiste-anciennement-connu-comme-Prince a dû envoyer aux différents médias une nouvelle police contenant un caractère nommé Love Symbol #2, afin que ces derniers puissent respecter ce choix artistique en nommant l'homme par un caractère spécial. À défaut, vous pouvez toujours vous rabattre sur ce bricolage typographique: Ƭ̵̬̊ ou cette combinaison de touches:
O(-+-> ...

Prince

Pour son apport unique à la musique des quatre dernières décennies, et pour ce genre d'excentricités, le flamboyant iconoclaste laisse un grand vide.

---

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles d’Infopresse.

comments powered by Disqus