La référence des professionnels
des communications et du design

Les logos des partis en campagne: la suite

Olivier Bruel Graphiste et directeur artistique, freelance

Pour compléter mon analyse des logos des cinq principaux partis en campagne publiée mercredi, voici celle des 18 autres formations enregistrées dans la course... et dont vous ignoriez probablement l’existence.

Dans un souci louable de représentativité démocratique, Élections Canada a autorisé l’enregistrement de 18 autres partis, dont certains sont assez surprenants.

Les logos ci-dessous ont été pris tels qu’ils se trouvaient sur la plateforme de leur formation au moment d’écrire ce texte.

 

Alliance du Nord

Bienvenue dans l’ésotérisme graphique! Ce parti obscur, dont le programme semble avoir été écrit par un enfant de 11 ans, n’a pas jugé utile de faire figurer son logo sur son site web. Dans un sens, ce n’est pas plus mal. Mystérieux monogramme où l’on distingue un A (pour Alliance) et un O (pour... Ouest?), du rouge, du noir, une touche de sorcellerie médiévale, et quand même une microscopique feuille d’érable. Brumeux.

 

AA

Animal Alliance Environment Voters Party of Canada

Ce parti ami des animaux et de la nature nous offre un bel exemple de redondance graphique: chacun des six mots de son nom est représenté dans le pictogramme. L’alliance est dans la mosaïque, l’environnement dans le vert, les «voters» dans le rond marqué d’un X, le Canada dans la feuille d’érable. Et pour n’oublier aucun animal, on a dessiné cochon, phoque, lapin, chien, singe, castor, chat et... crocodile. Ce n’est pas un logo, c'est l'arche de Noé!

 

Forces et Démocratie

Saluons la cohérence du propos: la force transparaît dans cette fonte Gotham grasse et majuscule, dans ce bleu allié à une pointe de vert et dans ce pictogramme anguleux. Bien sûr, l’absence d’un D reconnaissable donne l’impression que la Force l’emporte sur la Démocratie, et la signification des petits losanges n'est pas limpide, mais ça ressemble à un logo!

 

Canadian Action Party

À mi-chemin entre l’imagerie libérale et les drapeaux de la fête du Canada, ce logo a le mérite d’être géographiquement sans équivoque, et sa simplicité rend caduque toute analyse graphique. Tout juste peut-on pointer le paradoxe du mot Action, qui semble coincé dans sa feuille d’érable, alors que les mots Canadian et Party s’étalent sur un fond blanc...

 

CP

Parti Canada

Ce parti – dont le site web est en maintenance en pleine campagne électorale – honore le geste, en réinterprétant d’une ligne souple ses initiales et la feuille d’érable. Le jaune donne à l’ensemble un petit côté incendiaire à peine compensé par la naïveté typographique du libellé. On s’éponge le front en se disant qu’on vient d’échapper de peu au Comic Sans!

 

PC

Parti communiste du Canada

Le potentiel graphique de l’imagerie communiste est riche, mais il en reste peu de choses sur ce logo qui ressemble à un clipart. On y retrouve bel et bien l’épi de blé et l’engrenage, symbolisant l’alliance des classes paysannes et ouvrières, mais le style très Windows 95 du crochet rouge torpille le message. La révolution n’est pas pour aujourd'hui.

 

CHP

Parti de l'héritage chrétien du Canada

Autre paradoxe graphique: un logo d'allure sportive pour un parti aux archaïques valeurs chrétiennes! Honnêtement, si vous voyez ce logo hors contexte, pensez-vous à un parti politico-religieux? Avec son modernisme très «années 80» et sa typo Eurostyle terre-à-terre, il n’inspire guère la prière...

 

Libertarian

Parti libertarien du Canada

Une feuille d’érable géométrique qui penche à droite, deux formes allongées qui dessinent un L, une fonte massive (Futura Bold) et un code couleur distinctif et assumé: voilà une image de marque plutôt efficace. Mais comme le diable est dans les détails, je note que la typo n’est pas la même sur la bannière du site web. Un petit manque de concertation?

 

PM

Parti marijuana

Axé sur la «fin de la prohibition», ce parti aux effluves botaniques semble avoir d’autres préoccupations qu’une identité visuelle cohérente. Entre la feuille de «mari» avec un crochet électoral, la parodie «poteuse» de l’unifolié et la classique feuille d’érable, on ne sait plus où donner de la tête. Alors, on s’assoit et on se détend...

 

Parti Marxiste-Léniniste

Parti marxiste-léniniste du Canada

Cousin du parti communiste, le PMLC n’a pas vraiment assimilé le concept de «logo». Répéter deux fois le nom du parti dans chacune des deux langues n’est pas recommandé. Pas plus qu’empiler une série d’images à la symbolique floue, comme une texture illisible, deux fleurs exotiques et un engrenage arc-en-ciel. En revanche, on reconnaît au centre l’imagerie qui confirme qu'il ne s'agit pas d'un club de tricot: l'étoile rouge, la faucille et le marteau.

 

Parti Pirate

Parti pirate du Canada

Il n’existe malheureusement aucun candidat pirate au Québec... du moins pas sous cette bannière! Seule formation à recourir au mauve dans son logo, le PP exploite gentiment le concept de piraterie et se donne comme pictogramme un P fait d’une voile (un foulard? un sabre? un cache-œil?). Dans cette perspective, le cercle qui l’entoure ressemble à la visée d’une longue-vue, mais le reste est plutôt sage. Nulle tête de mort à l'horizon.

 

PACT

Parti pour la responsabilisation, la compétence et la transparence

Quatre couleurs. Quatre bonshommes. Quatre tracés mous. Nous voici dans les codes de l’imagerie associative, voire enfantine. Si transformer des lettres en personnages constitue une idée discutable, elle a l’avantage d’introduire une certaine légèreté dans son traitement. Le hic, c’est que l’énoncé du parti ne parle pas de joie, mais de responsabilisation et de compétence (avec des majuscules). En bref, c’est un logo qui aurait pu marcher... mais pas pour le PRCT!

 

DAPC

Parti pour l'avancement de la démocratie au Canada

Pourquoi se fatiguer à dessiner un logo quand on peut trouver des cliparts gratuits? Un peu de rouge ici et là, une feuille d’érable sous l’aile et le tour est joué! Pour le long libellé dans les deux langues, la typographie Gill n'est ni le meilleur ni le pire choix. J’ignore si ça permet de faire avancer la démocratie, mais ça fait probablement reculer le design.

 

The Bridge

Parti pour nouer des liens entre Canadiens

Ici, nous sommes dans l’ère du 2.0, dans la symbolique fluide et lisse! Avec son nom simple et imagé, The Bridge (Le lien, dans sa version française courte) est un concept qui pourrait aussi bien désigner un projet pédagogique, une application ou même un vrai pont! Et ce logo ludique qui ressemble à un M sans en être un n’aide pas vraiment à comprendre qu’il s’agit d’un parti politique. Comme le dit leur slogan: Democracy redesigned.

 

PC

Parti progressiste canadien

Nous voici revenus dans la classique imagerie partisane, avec le sempiternel code bleu et rouge, les grosses lettres et la feuille d’érable. Si l’italique lui donne un semblant de dynamisme, le logo n’en semble pas moins figé dans une rigidité passéiste. «I'm a PC».

 

Rhinocéros

Parti rhinocéros

Sortez les oies, les colombes et les castors: voici le rhinocéros de la campagne! Malgré la déclinaison médiocre de son image, ce loufoque parti peut se vanter de faire appel à notre imaginaire comme aucun autre. Bien loin du reste du troupeau, son animal emblématique se fait logo sous la forme d’une élégante gravure agrémentée d’une calligraphie sur mesure. Un candidat de poids.

 

United Party

Parti uni du Canada

Une colombe d’or tenant une feuille d’érable dans son bec. Remplacez la feuille par un rameau d’olivier et vous obtiendrez le symbole de la paix et de l’amour. Sous des airs liturgiques, ce logo tente donc de nous vendre l’unité canadienne, mais les choses se gâtent lorsqu’on s’attarde à cette typographie bien trop massive. Il s’agit d’une Arial Black, une police sans saveur, sœur pauvre de l’Helvetica, offerte sur tous les ordinateurs personnels depuis près de 30 ans. Un choix unifiant?

 

Il manque à cette liste le Parti des aînés du Canada, qui n’a tout simplement pas de logo!

* * *

Après tout cela, si vous ne savez toujours pas pour qui voter, allez lire les plateformes des partis!

comments powered by Disqus