La référence des professionnels
des communications et du design

Sociofinancement: un atout majeur pour financer son entreprise en démarrage

Mathieu Rajaofetra Stratège et Chargé de Comptes, WINK Strategies

Le sociofinancement, ou financement participatif, est un des apports majeurs de l’économie numérique collaborative. 

Ce mode de financement a permis à des milliers de projets de voir le jour et à des milliers de petites entreprises de croître rapidement.

Toutefois, cette méthode n’est pas toujours gage de réussite, et des règles restent à suivre si l’on veut atteindre son objectif. Voici un petit guide des différentes plateformes proposées, les faux pas à éviter et les bonnes pratiques à connaître pour profiter de ce mode de financement.

Plateformes et cibles
Tout d’abord, il est nécessaire de savoir sur quelle plateforme votre collecte de fonds obtiendra le plus de succès, de notoriété et, au final, de chances d’atteindre l'objectif. Voici une liste non exhaustive de plateformes:

Kickstarter
Principalement pour la technologie, mais aussi l’art (design, édition, etc.)
Dernier projet en date: une campagne pour financer une maison de Hobbit.

Ulule
Pour la musique, la BD, les films, les aventures entrepreneuriales et les projets solidaires.
Dernier projet en date: le financement du film Marie, dompteuse de crabes.

UN DES MULTIPLES PROJETS EN FINANCEMENT SUR INDIEGOGO, LE WHEELYS

Indiegogo
Pour l’art, les projets sans but lucratif.
Dernier projet en date: le financement de vélos-coffee shop.

KissKissBankBank
Pour la création et l’innovation.
Dernier projet en date: une campagne visant à financer un opéra mobile.

Mymajorcampany
Pour les projets culturels, mais aussi l’entrepreneuriat et le patrimoine.
Dernier projet en date: un atelier de retapage de meubles.

Tipeee
Pour les projets de création web.
Un exemple: Usul, créateur de Mes chers contemporains.

Il est ainsi nécessaire de comparer les centres d’intérêt, valeurs et cibles de ces sites. Regardez également leurs taux de réussite, la mise en avant des projets, etc. Enfin, il est important de se renseigner sur le pourcentage que percevra la plateforme pour avoir toute l'information financière en main.

Exemples de succès
Le plus gros succès de l’histoire du sociofinancement revient au jeu Star Citizen, qui a réuni... 72 millions$. Cette réussite représente aussi un exemple en matière d’indépendance: le jeu a en effet été financé sans passer par les grandes plateformes nommées ci-dessus. La preuve qu’il est possible d’atteindre ses objectifs si l’on est capable de réunir une communauté!

La montre du Pebble Time est parvenue à récolter plusieurs millions de dollars, mais sa collecte de fonds a quant à elle été réalisée sur Kickstarter.

Au-delà de ces succès éclatants, plusieurs projets atteignent ou dépassent leur objectif, parfois très raisonnable. En général, ils ont su expliquer leur démarche et la raison de leur besoin d’argent. Ils s’efforcent aussi d’être transparents concernant l’utilisation de l’argent récolté. Pour cela, la diffusion d’une vidéo didactique sera sûrement très appréciée.

On remarque aussi que concentrer ses efforts de communication, notamment en début et en fin de campagne constitue une stratégie intéressante.

Faux pas à éviter, bonnes pratiques à adopter
Les échecs existent également dans le domaine des collectes de fonds participatives. Cela peut être causé par un objectif trop ambitieux. Sachez que la plupart des sites de sociofinancement acceptent que la barre des 100% soit dépassée. Aussi, il n’est pas très intéressant de surestimer son objectif.

Il est important d’être attirant, au moins par rapport au public qu’on souhaite attirer. De la musique sur la vidéo, un design attrayant, un style d’écriture chaleureux, ne négligez pas la forme!

Il est aussi stratégique de réfléchir aux contreparties que vous souhaitez envoyer. Si elles s'avèrent plus coûteuses aux donateurs que s’ils les achetaient sur le marché, il est assez certain que le financement sera difficile. La plupart des personnes qui collaborent souhaitent avant tout préacheter les produits. Ne perdez pas cette attente de vue!

En somme, une entreprise qui souhaite lancer une opération de collecte de fonds doit s’interroger au préalable sur le canal, le contenu et la forme de cette dernière. Vous pouvez consulter les règles d’or pour adopter une stratégie efficace, afin de limiter les faux pas stratégiques. Surtout, inspirez-vous des campagnes en cours qui obtiennent du succès, mais aussi de celles qui peinent à atteindre leur objectif! 

_

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles d’Infopresse.

comments powered by Disqus