La référence des professionnels
des communications et du design

Pourquoi les annonceurs ont-ils besoin des publicitaires 3.0?

Marie-Danielle Tremblay Analyste stratégique, Indépendante

Depuis quelques années, le monde de la pub a dû affronter de nombreux défis. Les consommateurs se transforment, les moyens de communication évoluent et les entreprises prétendent pouvoir prendre à leur compte une grande partie du travail des agences. 

Pourtant, les marques n’ont jamais eu autant besoin de l’expertise des professionnels. 

La publicité a changé et son nouveau visage est celui d’un art encore plus complexe et multidisciplinaire. Contrairement au marketing traditionnel, qui misait beaucoup sur la répétition et qui était largement influencé par le budget média, les nouvelles stratégies promotionnelles visent à convaincre le public de venir de lui-même vers la marque. Or, ce type de marketing dit «d'attraction» ou inbound marketing est beaucoup plus difficile à réaliser, en plus de nécessiter un éventail d’aptitudes et de savoir-faire qui doivent être maîtrisés par une équipe de gens compétents. 

les professionnels du marketing ont dû apprendre à s’introduire au cœur de la société du loisir, là où le divertissement fait figure de valeur suprême. 

La créativité, qui a toujours été l’apanage des publicitaires, demeure aussi indispensable à l’ère des nouveaux médias. Mais les talents nécessaires pour faire venir le client vers soi sont différents de ceux qu’il fallait déployer à l’époque où l’on se contentait de pousser des messages. Là où l'on devait simplement susciter l’intérêt, il faut maintenant attirer le consommateur sur nos plateformes et soutenir son attention le plus longtemps possible.

Pour y arriver, les professionnels du marketing ont dû apprendre à s’introduire au cœur de la société du loisir, là où le divertissement fait figure de valeur suprême. Ils ont développé une aptitude à utiliser le jeu et à créer du contenu ludique de manière à transformer leur message en quelque chose de plaisant et d’attrayant. Ils puisent leurs outils dans le monde du spectacle et utilisent les méthodes des conteurs, des humoristes et des producteurs. Ils sont vifs d’esprit, drôles, spirituels et, surtout, ils ont la faculté de captiver un auditoire.

Le second domaine où les professionnels du marketing excellent plus que jamais est la compréhension de la psychologie humaine. Bien que l’empathie et la compréhension de la société aient toujours été utiles au travail des agences, elles sont maintenant déterminantes du succès ou de l’échec. Là où la publicité s’imposait au regard du consommateur, elle doit maintenant être invitée et s’insérer dans ses habitudes, ce qui ne peut être réalisé que par une excellente compréhension du contexte. Pour réussir cette prouesse, les publicitaires sont maintenant forcés de suivre les changements quotidiens des tendances sur le web, d’étudier les mentalités, de comprendre l’humour et d’utiliser les codes et la culture populaire. Ils apprennent également à prévoir les réactions sur les médias sociaux. Ils sont devenus des psychologues, et leur cerveau fonctionne au rythme de la société.

Là où la publicité s’imposait au regard du consommateur, elle doit maintenant être invitée, puis s’insérer dans ses habitudes.

Enfin, les nouveaux professionnels du marketing sont également des scientifiques. Là où ils se contentaient jadis de mesurer des résultats en fin de campagne, ils plongent maintenant dans des masses de données non structurées pour effectuer des analyses en temps réel et des améliorations en continue. Devant la montagne de données actuellement disponibles, les entreprises sont souvent aussi démunies que lorsqu’elles n’avaient accès à aucune information. Elles ont besoin plus que jamais de recourir à des spécialistes qui possèdent les outils et compétences nécessaires pour sélectionner, analyser et utiliser efficacement l'information récoltée.

À tout cela s’ajoute la nécessité de posséder des connaissances technologiques constamment mises à jour. Ainsi, la meilleure option des annonceurs pour proposer de nouvelles solutions aux nouveaux problèmes d’un nouveau monde demeure de se tourner vers leur agence et vers les publicitaires 3.0.

---

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles d’Infopresse.

comments powered by Disqus