La référence des professionnels
des communications et du design

L'art de la prédiction

Marie-Chantal Milette Spécialiste Couleur, Kryptonie

Depuis 17 ans, Pantone, autorité mondiale de la couleur, tâte le pouls du monde et choisit une couleur de l’année qui a pour but de répondre de manière subconsciente aux besoins du consommateur.

À la tête du comité qui choisit cette couleur, on trouve la directrice générale, Leatrice Eiseman, avec qui j’ai eu la chance d’étudier la psychologie de la couleur. Elle m’a sans doute transmis un peu de ses pouvoirs, car ma prédiction d’un vert au sommet des tendances pour l’an prochain s’est de nouveau concrétisée.

Voici mon analyse. Lors d’une récente conférence que je donnais sur la couleur, j’expliquais comment j’avais réussi à prédire la couleur de l’année 2014, Radiant Orchid, six mois avant sa sortie. On m’a alors aussitôt demandé ce que j’entrevoyais pour 2017 et il était clair que je voyais du vert! Avec les élections américaines, le climat politique tendu à l’échelle internationale et notre interaction constante avec la technologie, notre désir de déconnecter devient un besoin. Situé au milieu du spectre des couleurs, le vert est la couleur la plus équilibrée en matière de chaleur.

Pour cette raison, et comme c’est aussi une couleur que nous associons à la verdure et à la nature, elle est naturellement apaisante et régénérante. On a une prédisposition positive au vert. Que le vert soit couleur de l’année ou pas, c'est celle par excellence à porter lors d’une entrevue ou d’une présentation. Les gens se montreront plus réceptifs à ce qui leur est présenté. Ce n’est pas un hasard si les tableaux de classe sont passés du noir au vert!
 

Son omniprésence dans la nature fait en sorte que nous pouvons voir cette couleur en grande quantité sans nous en lasser. Certaines études suggèrent même que le vert peut aider à faire baisser la pression sanguine! Selon les statistiques, les milléniaux regardent leur cellulaire en moyenne autour de 157 fois par jour. Nos yeux étant de plus en plus rivés sur des écrans aux couleurs lumineuses, notre besoin le plus grand en tant que consommateur est d’apprendre à déconnecter. Quoi de mieux pour le faire qu’un vert comme Greenery? Son rappel à la nature ne peut qu’être bénéfique pour nos esprits ces temps-ci, n’ont pas grand repos. À une époque où nous sommes constamment bombardés d’information et de publicité, l'on ne peut que se réjouir face au choix d’une couleur si rafraîchissante et naturelle; Pantone a misé juste. Je dois donc applaudir le choix judicieux de Leatrice Eiseman et de son comité quant à cette couleur qui nous prêtera main-forte l’an prochain. Je propose donc un toast à celle-ci et à Pantone, en attendant impatiemment mon invitation à faire partie du comité de sélection pour les prochaines couleurs.

__

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles d’Infopresse.

comments powered by Disqus