La référence des professionnels
des communications et du design

Comment utiliser le «co-branded content» pour se différencier en relations publiques?

Marc-Olivier Goulet-Lanthier chargé des relations publiques, WINK Strategies

Dans un texte précédent, nous avons traité d’un nouveau support de communication prometteur: le «co-branded content». Ce concept de création commune de contenu est caractérisé par sa dimension expérientielle et exclusive. 

Pour une entreprise, cela représente la chance de produire du contenu personnalisé et implicite dans le but de séduire son public cible. 

Grâce à un partenariat avec une entreprise, un média ou même un influenceur, une marque a la possibilité de s’exposer tout en sortant des canaux de communication conventionnels. À l’image d’autres formes de communication détournées comme la publicité native, le «co-branded content» permet de contrer la lassitude du consommateur envers la publicité traditionnelle. C’est aussi l’occasion de soigner ses relations avec ses partenaires et sa stratégie de relations publiques à long terme.

Un exemple révélateur est le partenariat entre Coca-Cola et la Fifa dans le stade San Siro en Italie. Les deux ont conclu un accord sur une stratégie, où la FIFA a permis d’utiliser l’image de son sport pour la création de contenu exclusif par Coca-Cola.

L’objectif principal est bien sûr de promouvoir l’image et l’esprit des deux marques, mais aussi de solidifier considérablement les relations entre toutes les parties prenantes (Coca-Cola, Fifa, mais aussi les équipes, le stade et le public cible).

Le «co-branded content» permet de contrer la lassitude du consommateur envers la publicité traditionnelle.

Présentement, le «co-branded content» est surtout utilisé par quelques grands groupes, mais cette stratégie peut être adaptée à tous les types d’entreprises. Même à petite échelle, les retombées peuvent être significatives, autant en matière de communication que de relations publiques.

Réaliser une stratégie de «co-branded content», c’est démontrer l’ouverture de votre marque envers des supports de différenciation et votre capacité à créer des partenariats durables. Voici comment vous pouvez déployer cette stratégie en trois étapes concrètes:

1. Envisager une alliance
Une fois vos besoins identifiés et la certitude que cette approche est conçue pour vous, il est primordial d’étudier au sein de votre réseau les partenariats déjà solides, qui pourront déboucher sur une collaboration productive pour vos objectifs… et les leurs!

2. Choisir un partenaire par affinité
Si vous n’avez pas de partenariat existant, vous pouvez rechercher une marque, un média ou même un influenceur qui vous inspire, possède la même philosophie que vous et s’adresse à un public cible similaire au vôtre.

C’est par exemple ce qu’a fait la marque Lootcrate dans son partenariat avec le célèbre youtubeur PewDiePie, en mêlant stratégie d’influenceur 2.0 et «co-branded content».

Le youtubeur crée ainsi un contenu intéressant pour ses abonnés, tandis que Lootcrate développe sa marque implicitement sur son public cible de prédilection. Tout cela en renforçant la relation entre les deux acteurs à long terme.

3. Délimiter les objectifs communs
Entrez en contact avec vos partenaires potentiels en définissant clairement qui vous êtes en tant que marque, pour être en mesure de mieux présenter votre vision du partenariat. Et n’oubliez pas que pour créer du contenu qualitatif pour l’internaute, une relation solide avec la marque partenaire est nécessaire.

Même à petite échelle, les retombées peuvent être significatives, autant en matière de communication que de relations publiques.

Finalement, le «co-branded content», c’est envisager les relations publiques horizontalement (ce qu’on peut s’apporter entre partenaires) plutôt que verticalement (rechercher l'intérêt de sa marque uniquement).

Alors, prêts à vous lancer pour votre prochaine campagne?

-----

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles d’Infopresse.

comments powered by Disqus