La référence des professionnels
des communications et du design

Une vidéo doit-elle forcément devenir virale pour être un succès?

Manon Giguère Présidente, Osko Production

Avec l’essor des plateformes de partage de vidéos en ligne est née la notion de «viralité», un phénomène difficilement quantifiable et définissable, qui fait rêver tous ceux qui décident de produire une vidéo. 

Les entreprises ne font pas exception, et l’une de leurs demandes à l’étape de l’élaboration de la stratégie marketing vidéo est souvent d’obtenir une vidéo virale. Voici pourquoi c’est une erreur de rechercher la viralité à tout prix, au détriment d’objectifs stratégiques plus définis.

C’est vrai, les millions, voire les milliards de vues qui s’affichent au-dessous de certaines vidéos musicales ou humoristiques ont de quoi faire rêver les entreprises qui souhaitent se lancer dans la vidéo. Comment définir la viralité? C’est finalement un terme assez subjectif et modulable, qui correspond pour la vidéo à un nombre de vues largement supérieur à ce qui pouvait être espéré.

Pour d’autres types de promotions (presse écrite, Google AdWords, radio, etc.), les outils d’analyse sont plus précis et permettent donc une analyse plus qualitative des retombées d’une campagne. En revanche, pour la vidéo sur internet, on a tendance à être obnubilé par le nombre de vues uniquement, un indicateur qui, pourtant, ne dit rien sur l’internaute. Et si, malgré un nombre élevé de vues, la vidéo avait manqué son public cible? Difficile à savoir.

être obnubilé par le nombre de vues sur sa vidéo d’entreprise peut finir par détourner des objectifs d’affaires plus qualitatifs.

Lorsqu’une entreprise intègre la vidéo à sa stratégie marketing, que ce soit une vidéo promotionnelle, éducative, ou même interne, c’est pourtant bien avec une cible assez définie en tête. Comme pour tout autre média, c’est la qualité de la stratégie globale, de la production à la distribution, qui permet à la vidéo de rencontrer sa cible. Et si ce public cible est plutôt restreint, il est inutile, voire contre-productif, d’espérer réunir des milliers de vues sur sa vidéo…

C’est ici que la distribution entre en jeu: élément clé du succès d’une vidéo d’entreprise, elle peut également être biaisée par la quête de la viralité à tout prix. Certes, YouTube est le deuxième moteur de recherche le plus utilisé après Google, mais est-ce pertinent pour vos objectifs d’avoir la vidéo de votre concurrent disposée à côté de la vôtre dans les suggestions? Et si une autre plateforme convenait mieux? Pour déterminer cela, il y a quelques questions à se poser.

Une vidéo d’entreprise est un succès lorsqu’elle atteint son public cible et qu’elle permet aux objectifs d’affaires sous-jacents de se réaliser. Donc non, la vidéo n’a pas à devenir virale pour être un succès, et viser la viralité à tout prix dans l’élaboration de la stratégie vidéo est même un risque, car cela peut occulter des objectifs plus définis et plus pertinents pour l’entreprise.

Cependant, si après réflexion stratégique, vous en déduisez que l’objectif de votre vidéo est d’être visionné par un plus grand nombre de personnes possible, sachez qu’il existe des moyens pour parvenir à la viralité. Que ce soit par un sujet original, par une forte valeur émotionnelle ou par une distribution sur de multiples plateformes, les secrets de la vidéo virale sont aujourd’hui accessibles à tous!

comments powered by Disqus