La référence des professionnels
des communications et du design

5 résolutions marketing pour 2015

Jonathan Nicolas Consultant, Pigiste

Nouvelle année, nouveaux objectifs! Le marketing ne faisant pas exception, c'est le moment idéal pour donner un coup de fraîcheur à vos stratégies. Mais par où commencer? Voici cinq résolutions pour innover et performer en 2015.

1- Ajustez vos investissements médias en temps réel.

Bien que le concept d'optimisation dynamique soit de plus en plus acquis en médias numériques, la planification traditionnelle tarde à emboîter le pas. Cela dit, des services d'automatisation et d'optimisation des placements télé, radio et d'affichage sont maintenant offerts, dont celui de Bell Média, par exemple. Il n'y a plus donc plus d'excuse pour rater le virage d'une plus grande efficacité!

 

2- Un segment, un calendrier.

Auparavant, lorsqu'une entreprise créait son calendrier de contenu pour Facebook, la tâche pouvait s'avérer relativement simple. Maintenant que de nouvelles fonctionnalités de ciblage se développent, il faut s'ajuster. Pourquoi parleriez-vous des mêmes sujets à vos fans québécois qu'à vos fans américains? Ils n'ont fort probablement pas le même type de relation avec vous. Auriez-vous le même ton avec un boomer qu'avec un membre de la génération Y? Toucheriez-vous les mêmes cordes sensibles avec les femmes qu'avec les hommes? Avec toutes les options de ciblage désormais accessibles, les occasions de segmentation ne demandent qu'à être saisies.

3- Importez votre banque de données pour cibler vos publicités.

Fini l'ère où le marketing relationnel était une chasse gardée des courriels, du publipostage et des centres d'appel! La montée en puissance du numérique a changé bien des choses, dont une innovation qui gagne vite en popularité; les audiences personnalisées de Facebook. En y important la liste des courriels de vos clients, la plateforme publicitaire tentera de les retrouver en passant en revue toutes les adresses utilisées pour se connecter au réseau social. Au final, le pourcentage de correspondance est d'environ 55% au Canada, puisque la grande majorité des gens jonglent entre plusieurs adresses de courriel, mais c'est tout de même une mine d'or. Imaginez toutes les possibilités de promotions croisées, d'upselling, de récurrence et de fidélisation.

4- Diversifiez votre reciblage.

La réputation du reciblage n'est plus à faire. Son efficacité a souvent été démontrée pour générer des conversions lors de la période critique d'hésitation. Ainsi, plusieurs prennent le virage, installent quelques lignes de code supplémentaires sur leur site web et affichent des publicités bannières pendant 30 jours à tous les internautes y ayant mis les pieds. Toutefois, il est désormais possible d'aller encore plus loin et d'en multiplier l'efficacité. Certes, être chirurgical et multiplier les segments s'avère une avenue plus que recommandable, mais diversifier les points de contact l'est également. Avez-vous pensé à recibler sur Facebook? Sur Twitter? Sur YouTube? C'est peut-être l'occasion de prendre une longueur d'avance sur vos concurrents.

5 - Mesurez l'impact du numérique sur vos ventes hors ligne.

D'entrée de jeu, la tâche semble beaucoup plus facile à dire qu'à accomplir. Cela dit, plusieurs stratégies sont envisageables, et la mesure des appels générés représente un excellent point de départ. L'idée est simple: connecter une plateforme de suivi d'appels à votre site afin de changer dynamiquement le numéro affiché, en fonction de la source du visiteur. Ainsi, un visiteur provenant de Google organique ne verra pas la même information qu'un autre en provenance d'une de vos publicités Facebook. Ultimement, tous ces numéros redirigeront vers un même endroit, mais ce sera possible de savoir ce qui fait sonner le téléphone exactement, et ce qui génère des prospects ou des ventes. Intéressant n'est-ce pas? Call Tracking Metrics et ifbyphone sont deux fournisseurs de ces solutions que vous gagneriez à découvrir.

Ces conseils ne sont que quelques résolutions, mais la liste pourrait être encore bien longue. Si nous devions la poursuivre, quelles seraient vos suggestions? Que pensez-vous de celles-ci? Laissez un commentaire pour lancer la discussion!

_

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles d’Infopresse.

comments powered by Disqus