La référence des professionnels
des communications et du design

Votre recette pour promouvoir l’avenir: les données créatives

Jessica Roman Directrice des opérations, bureau de Montréal, Meltwater

La façon dont une personne, une marque ou une organisation s’insère dans un dialogue ou déclenche un débat dépend de sa capacité à interpeller son public, et c’est là où les données créatives entrent en jeu.

Les entreprises de surveillance média l’ont compris et font preuve d’avant-gardisme dans leur compréhension et dans leur utilisation des données créatives. Il faut dire que ce secteur traverse une période de grande effervescence provoquée par l’insatiable besoin de contenu «hyper personnalisé» qui anime nos agences de marketing et de relations publiques.

D’ailleurs, pour mobiliser des auditoires diversifiés et interpellés par différentes tendances, les stratèges doivent rester à l’affût de l’actualité et des discussions qui enflamment les plateformes publiques, et cette vigie peut s’avérer essoufflante. À ce jeu, mieux vaut mener la danse que suivre la parade. Or, pour aider les spécialistes du marketing et les leaders d’opinion qui cherchent à véhiculer leur message de façon efficace, les fournisseurs de métadonnées doivent outrepasser la communication de données brutes, ils doivent les analyser et en dégager un sens profond qui peut en dire long sur les vrais sujets d’intérêt.

Les idées sont là, partout autour de nous, noyées dans un désordre ambiant, et savoir bien les capter avec les outils de recherche à notre disposition n’est pas une tâche si simple. Mais si elles sont difficiles à trouver, ces idées sont tout à fait authentiques, car elles sont au cœur de la prise de décisions éclairées, par leur capacité à générer des tendances.

Les facteurs sont réunis pour la prochaine évolution des données, le pare-feu est tombé, révélant une infinité de possibilités.

Les méthodes ne cessent d’évoluer; l’analyse des données historiques a fait place à celle des données en temps réel, puis à celle des données groupées. Nous mesurons maintenant le progrès en fonction des moyens utilisés pour exploiter le plein potentiel des données. Par exemple, les techniques de visualisation créative qui transposent ces données dans un plan narratif, notamment en les intégrant aux pratiques numériques quotidiennes du public que nous cherchons à séduire, sont nettement plus efficaces pour comprendre la réalité des membres du public. Les facteurs sont réunis pour la prochaine évolution des données, le pare-feu est tombé révélant une infinité de possibilités. Du «microciblage» de données brutes à la création de récits, en passant par les innombrables applications sur les médias sociaux, l’utilisation créative des données atteste de l’influence des méthodes de recherche dynamiques et de la technologie sur l’expérience livrée et vécue, autant par l’entreprise que le consommateur.

Les outils, les plateformes et les méthodes qui constitueront votre propre modèle d’utilisation créative des données doivent être choisis en fonction de votre trame narrative et de vos objectifs. Vous avez toutes les ressources nécessaires pour observer et analyser ces données, il ne suffit que de vous laisser porter par votre imagination.

---

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles d’Infopresse.

comments powered by Disqus