La référence des professionnels
des communications et du design

Élections 2015 sur le web: les partis bien armés, libéraux et NPD mènent le bal

Jan-Nicolas Vanderveken Président, TP1

En ce début de campagne, la plus longue de notre histoire récente, TP1 dresse l’état des forces en présence, sur un terrain que l’agence connaît parfaitement: le web et les médias sociaux. 

Du 1er au 3 août 2015, nous avons sondé notre équipe afin d’analyser les sites des partis fédéraux. Les résultats démontrent que tous ont fait leurs devoirs en se dotant de plateformes numériques hautement performantes pour ces élections.

La seule catégorie où tous les partis sont presque à égalité est celle de l’apparence visuelle, preuve qu’il existe un «moule» du parfait site électoral quelque part sur le web!

Les partis ont misé sur l’efficacité: présenter le chef, expliquer le programme, récolter des dons, faire sortir le vote. Chose certaine, on ne joue pas dans la dentelle. D’ailleurs, la seule catégorie de notre analyse où tous les partis sont presque à égalité est celle de l’apparence visuelle, preuve qu’il existe un «moule» du parfait site électoral quelque part sur le web!

Malgré tout, le Parti libéral et le NPD se démarquent, combinant qualité de l’information et interactivité, ce qui les propulse en tête de toutes les catégories de notre évaluation (six catégories sur 10 pour les libéraux et quatre pour le NPD).

Le Parti vert, avec des moyens qu’on imagine plus limités, se débrouille fort bien avec un site qui manque de finesse, mais où tout se trouve. C’est donc une forte troisième place qu’il occupe.

Les conservateurs, eux, sont au quatrième rang selon notre analyse. Ils perdent beaucoup de points, car leur programme est absent de leur site.

En queue de peloton, le Bloc québécois se démarque pour les mauvaises raisons: son site, le seul pas adapté pour les téléphones intelligents, ne livre pas la marchandise et obtient le pire résultat dans cinq des 10 catégories de notre évaluation.

Où excellent les partis? Sans grande surprise, ils présentent très bien leur chef et se surpassent quand vient le temps de recueillir des dons.

Les résultats détaillés de notre analyse sur les élections 2015 et le web sont présentés sur notre blogue, tout comme le point de vue de nos designers Marc-Antoine Roy et Guillaume Granger.

24 heures plus tard
Bam! 24 heures après la publication de notre analyse, les libéraux ont lancé un nouveau site, plus au goût du jour. L’impact sur nos résultats est cependant mineur, puisque les libéraux étaient déjà en tête. Pour son nouveau site, la formation s’est inspirée de la candidate démocrate à la présidence américaine Hillary Clinton. En tout cas, difficile de penser autrement en jetant un coup d’oeil au montage suivant…

En bref
Meilleure présentation du chef: NPD
Meilleure présentation du programme: NPD
Meilleure présentation des candidats: Parti libéral
Meilleurs formulaires de dons: NPD et Parti conservateur
Meilleures plateformes d’engagement: Parti libéral et Parti vert
Meilleurs outils interactifs: Parti libéral, NPD et Parti vert

Cocasse
On ne peut s’empêcher de souligner la page Flickr de Stephen Harper, qui nous divertit en parsemant son album de lapins, chats et cochons d’Inde à adopter. C’est rare qu’on puisse admirer côte à côte le pape, le président américain Barack Obama et Pharao, un chat qui ressemble plutôt à un lapin.

Erreur 404
Ça joue dur en politique… même dans les pages d’erreur 404. Celles des conservateurs et du NPD donnent le ton, l’une anti-Trudeau, l’autre anti-Harper. On a hâte de voir la riposte des autres partis!

Les libéraux font quant à eux un clin d’œil bien canadien et fort sympathique à la fameuse fail whale de Twitter.

11 semaines, c’est long!
Cette campagne sera bien longue. Par conséquent, nous aurons très certainement la chance d’analyser certains de ses aspects plus en profondeur lors des prochaines semaines. D’ici là, je vous invite à consulter notre blogue.

_

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles d’Infopresse.

comments powered by Disqus