La référence des professionnels
des communications et du design

Cultiver votre média numérique

Francis Girard Stratège Médias Numériques, Tink

Avez-vous le pouce numérique vert? Obtenez-vous de bons résultats avec les placements médias que vous semez? Avec les années, j’ai souvent comparé mes plans et tactiques à l’entretien d’un jardin. Voici quelques conseils.

Conseil #1 – Déterminez ce que vous voulez récolter

Cela peut sembler très évident pour plusieurs, mais en médias, comme en jardinage, une planification stratégique, c’est primordial. En 2017, les récoltes médias sont plus variées que jamais. Il est très important de ne pas planter n’importe quoi, n’importe où. Encore plusieurs entreprises n’optimisent pas leurs efforts numériques afin d’atteindre un objectif précis. Prenez le temps de tracer la ligne entre vos investissements en notoriété, engagement et conversion, et, surtout, utilisez les bons outils afin de récolter les meilleurs résultats.

Mettre vos efforts dans une seule tactique n’aura jamais le même impact que si vous cultivez les trois piliers de votre marketing numérique.

Astuce: planifiez vos investissements numériques de façon holistique. Mettre vos efforts dans une seule tactique n’aura jamais le même impact que si vous cultivez les trois piliers de votre marketing numérique. La notoriété fera connaître votre marque et l’engagement fidélisera vos clients, ce qui augmentera le rendement de vos placements de conversion.  

Conseil #2 – Osez semer de nouveaux placements

C’est souvent par habitude, doute ou manque d’information que nous sommes réticents à la nouveauté. Ce n’est pas parce que vous n’avez jamais mangé de topinambour que vous ne devriez pas en semer et l’essayer, vous pourriez être surpris. Prenez note que le topinambour est une succulente alternative à la pomme de terre, cela n’a rien à voir avec le média, mais je me devais de le mentionner.

Les médias sociaux, le contenu natif, la programmatique, la vidéo 360 et même la réalité virtuelle sont tous des solutions que vous pouvez cultiver en 2017.

Les médias sociaux, le contenu natif, la programmatique, la vidéo 360 et même la réalité virtuelle sont tous des solutions que vous pouvez cultiver en 2017 afin d’amener une nouvelle saveur à vos offensives numériques.

Astuce: le truc n’est pas d’ajouter cinq nouvelles solutions d’un coup à votre plan. Il est conseillé de réserver une partie de votre budget média pour ces ajouts, puis d’entreprendre des modifications graduelles. De plus, comme les mauvaises herbes dans un jardin, l’important sera d’entretenir ces placements afin d’en tirer le maximum de potentiel.

Conseil #3 – Le kale numérique de 2017

Chaque année voit l’arrivée d’un nouveau super légume prenant d’assaut nos assiettes. Eh bien, c’est la même chose pour le média numérique.

Qui n’a pas entendu parler du kale en 2016? Chaque année voit l’arrivée d’un nouveau super légume prenant d’assaut nos assiettes. Eh bien, c’est la même chose pour le média numérique. Avec l’augmentation du blocage publicitaire, 2017 place le focus sur les placements d’engagement. Ils sont rarement affectés par les technologies contrant les publicités numériques et sont habituellement mieux perçus par les utilisateurs. Deux des tactiques d’engagement à surveiller en 2017 sont la prise d’ampleur des vidéos en direct et le marketing d’influenceur.

La vidéo en direct est d’une très grande efficacité afin de tisser des liens avec les utilisateurs par ses options de participations et d’interactions. Plusieurs grandes marques l'emploient pour donner un accès personnalisé à du contenu comme des événements VIP ou des échanges en temps réels avec les utilisateurs. L’impact des échanges créés en «live stream» place généralement l’aspect marketing en second plan, et met l’accent sur le sentiment d’engagement.

Une mention positive de votre produit provenant d’une personnalité suivie par des milliers de fans peut avoir un effet bœuf.

De son côté, le marketing d’influenceur vient amplifier la crédibilité de votre marque. Une mention positive de votre produit provenant d’une personnalité suivie par des milliers de fans peut avoir un effet bœuf sur le marketing de votre entreprise.

Astuce: réservez du temps chaque mois pour vous informer des tendances du marché, je suggère même de désigner une personne au sein de votre entreprise pour ce type de veille. En vous renseignant sur les innovations publicitaires, vous pourriez tomber sur LA prochaine tactique pouvant vous placer devant la compétition.

Conseil #4 – Recourez aux fertilisants numériques

Le data est ce fertilisant numérique servant à enrichir vos tactiques et placements publicitaires. Depuis quelques années, il est omniprésent dans le média numérique. De plus, l’arrivée de la programmatique n’a fait qu’augmenter la valeur que nous lui accordons.

Un des facteurs les plus importants à considérer lors de l’utilisation de data est sa provenance. Il est bon de savoir que plusieurs segmentations de data employées par les fournisseurs proviennent des États-Unis, pas du Canada. Il faut donc poser les bonnes questions si vous traitez avec un partenaire pour vos investissements en programmatique afin de vous assurer de la qualité et la valeur du data auquel vous recourez pour amplifier vos campagnes.

Votre data sera le meilleur engrais pour faire pousser de bons résultats.

Ensuite, je vous encourage grandement à produire votre propre compost numérique. Aucun data n’aura de meilleure valeur que celui que vous pourrez générer vous-même. Que ce soit simplement pour une campagne de reciblage ou pour construire une banque de données complexe, votre data sera le meilleur engrais pour faire pousser de bons résultats.

Astuce: si l’analyse du data est nouvelle pour vous, vous pouvez commencer graduellement en plaçant quelques pixels sur votre site qui vous permettront de créer vos premières campagnes de reciblage. Vous pourrez ensuite estimer les efforts que vous voulez investir dans cette solution selon les résultats que vous aurez obtenus.

J’espère que ces conseils et astuces seront bénéfiques pour vous. Si vous en êtes à votre premier potager numérique, rappelez-vous que la clé sera de commencer avec un plan précis et surtout de déterminer vos objectifs. Avec les bons outils et les bonnes stratégies, vous récolterez de bons résultats en un rien de temps.

Sur ce, à vos râteaux et bon jardinage numérique! Métaphoriquement parlant là parce qu'il y a encore pas mal de neige dehors...

__

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles d’Infopresse.

comments powered by Disqus