La référence des professionnels
des communications et du design

L’importance de la réactivité en référencement local

Eugénie Delhaye spécialiste en optimisation pour les moteurs de recherche et présidente, My little big web

En novembre dernier, le géant californien de l’internet Google a annoncé qu’il passait dorénavant à un index «mobile-first». La version mobile de tous les sites internet est désormais à la base du processus d’indexation des pages dans le moteur de recherche le plus utilisé du monde occidental. 

Mis à part pour les professionnels du web, cette nouvelle a soulevé peu d’émoi lors de son annonce avant les fêtes de fin d’année. Peut-être que vous auriez dû y porter plus attention!

En effet, ce changement d’algorithme signifie que peu importe les sommes investies ces dernières années dans le référencement local de votre site, rien ne garantit que vous pourrez continuer de profiter des mêmes classements dans les résultats de recherche locaux.

le comportement, les attentes et les objectifs des internautes qui naviguent depuis leur appareil mobile sont souvent bien différents de ceux qui effectuent des recherches depuis le confort de leur domicile.

Annoncée depuis plusieurs années par les experts du web marketing, l’émergence des technologies mobiles comme voie principale d’accès au web est dorénavant confirmée.

Le site de votre entreprise est-il prêt pour 2017?

Le design réactif: un incontournable aujourd’hui

Ce que les experts en marketing web appellent le responsive, ou réactif, correspond aux sites qui s’affichent de manière optimale sur les différents formats des appareils mobiles. Il peut s’agir aussi bien des téléphones intelligents ou des tablettes multimédias (comme l’iPad).

Depuis quelques années, le nombre d’internautes accédant à internet par les appareils mobiles a largement dépassé celui de ceux qui préfèrent encore le bon vieil ordinateur.

Cet important changement de comportement s’explique par la popularité grandissante des technologies d’internet mobiles, qui permettent désormais à quiconque avec un téléphone intelligent d’effectuer des recherches en ligne, peu importe l’endroit où il se trouve.

Heureusement, bon nombre d’agences spécialisées dans le domaine de la conception web ont prévu le coup et ont passé les dernières années à produire des sites entièrement adaptatifs pour leurs différents clients.

Les impacts du virage réactif sur les efforts sur le plan du référencement local

C’est bien connu, chaque changement d’algorithme implique que les sites web doivent s’adapter aux nouvelles contraintes imposées par Google. Malgré ce qu’on pourrait penser, ces dernières ont été mises en place pour faciliter le quotidien des internautes.

En effet, le comportement, les attentes et les objectifs des internautes qui naviguent sur le web depuis leur appareil mobile sont souvent bien différents de ceux qui effectuent des recherches depuis le confort de leur domicile.

Votre stratégie de référencement doit prendre en compte ces différences pour demeurer pertinente et continuer de diriger de l'achalandage de haute qualité vers votre site.

Les internautes effectuant une recherche depuis un dispositif mobile veulent souvent répondre à un besoin immédiat. Cette tendance est aussi qualifiée par Google de «micromoment». Les internautes ne cherchent pas à entamer une réflexion ou à planifier un achat éventuel. Il s’agit avant tout d’obtenir une réponse immédiate, et votre stratégie de référencement doit intégrer ces nouvelles tendances de recherche.

Réussir son référencement local en 2017: l’importance de s’adapter vite

C’est très clair, pour occuper les premières positions des moteurs de recherche en 2017, il faut absolument offrir aux internautes un site web pleinement adapté aux différents formats d’écran.

De plus, des ajustements importants au chapitre de la stratégie de référencement local de votre site devraient être planifiés afin de ne pas perdre en visibilité au profit de vos concurrents dans les prochains mois.

__

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles d’Infopresse.

comments powered by Disqus