La référence des professionnels
des communications et du design

Comment Google a remplacé ma mère

Eugénie Delhaye spécialiste en optimisation pour les moteurs de recherche et présidente, My little big web

À l’ère du web et des nouvelles technologies, Google a une influence au cœur même de nos vies. Avec ses nombreuses entités regroupées désormais sous le nom encore mal connu d’Alphabet (sauf pour les férus du monde numérique), Google connaît nos habitudes, nos interrogations et nous accompagne dans plusieurs domaines de nos vies. 

C’est pour cette raison que j’ai décidé de vous parler brièvement de la place prépondérante prise par Google dans nos quotidiens, de son utilité et de son efficacité.

Dans ce texte, j’ai décidé de me mettre à la fois dans la peau de l’utilisateur lambda et dans celle de l’expert en référencement pour vous montrer comment Google a remplacé nos parents et a fait évoluer notre quotidien (du moins, le mien).

Retour en 1998
Google était à l’origine un «simple» moteur de recherche qui a conduit l’entreprise à arriver en quelques années au rang de géant international.

Tout d’abord, un nombre: 3,33 milliards. C’est celui, astronomique, de requêtes gérées par Google chaque jour. Ça donne le tournis n’est-ce pas?

C’est pourtant simple, grâce à l’accès à internet que nous avons désormais en permanence, les internautes demandent tout et n’importe quoi à Google (vous pouvez d’ailleurs visiter cette sympathique vidéo qui met Google en scène comme s’il était un homme). Le moteur de recherche devient une sorte de guide qui remplace tour à tour nos parents, notre médecin, notre coach sportif, notre guide touristique, etc.

Vous trouvez que je vais loin?
Voici quelques petits exemples qui ne s’appliquent peut-être qu’à moi, mais qui, j’en suis certaine, vous parleront également.

Google a remplacé ma mère: plus besoin d’appeler ma mère chaque fois que j’ai une question sur comment faire un coq au vin, à quelle fréquence laver ses draps, comment soigner une cloque, etc. Google a réponse à tout en un temps record.

Google a remplacé mon coach sportif: je peux désormais trouver un programme sportif gratuitement en moins d’une heure grâce au moteur de recherche.

Google a remplacé les vendeurs en règle générale: habituellement, quand je vais en magasin pour acheter un téléphone, un ordinateur ou autre, je suis plus informée que le vendeur sur les modèles qui me correspondent le mieux grâce à l'information trouvée sur la toile.

Google a remplacé mes profs: on peut apprendre beaucoup de choses grâce à Google (particulièrement YouTube) aujourd’hui. Comment peindre un mur, poser un plancher, rénover un appartement (je suis dans les travaux en ce moment).

Google a remplacé ma décoratrice d’intérieur: merci Google Images pour toutes les photos offertes en ligne pour savoir quel effet cela ferait de repeindre ma cuisine en jaune, vert ou rouge (pour info: j’ai opté pour le jaune).

Google a remplacé mon médecin: à prendre bien entendu avec des pincettes sous peine de se retrouver avec un cancer du côlon alors qu’on souffre d’une simple indigestion.

Google a remplacé les traducteurs grâce à Google Translate: à prendre avec des pincettes aussi sous peine de se retrouver avec ce type de traduction :

Cette liste n’est pas exhaustive, avec tous les services annexes que Google propose (Google Maps, Google Agenda, YouTube, etc.), je pourrais continuer.

Recentrons-nous donc un instant sur le moteur de recherche.

Le moteur de recherche Google ne se suffit pas encore 
Bien entendu, les réponses disponibles sur Google ne sont pas là uniquement grâce à Google. Le moteur ne sert qu’à trouver les renseignements les plus pertinents concernant une requête (ce qui représente quand même un gros boulot en raison des 30 000 milliards de pages indexées et des 3,3 milliards de requêtes effectuées par jour dont 500 millions de nouvelles requêtes quotidiennes).

C’est la raison pour laquelle le contenu de votre site internet n’est pas à négliger. Un site, c’est comme un magasin. Une personne qui ouvre un magasin dans une grande ville n’aura pas immédiatement une file d’attente de plusieurs heures devant ses vitrines (sauf si vous détenez un Apple Store, dans ce cas, la fin de ce texte ne vous sera d’aucune utilité). En tant que propriétaire, vous allez devoir réfléchir à l’emplacement du magasin et à la manière dont vous allez organiser les rayons afin qu'ils apparaissent clairement à vos clients. Vous devrez sans doute faire un peu de publicité pour vous faire connaître, vous assurer que les personnes qui rentrent dans votre succursale aient envie d’y retourner, qu’elles en parlent à leurs amis, qu’elles prennent une carte de fidélité, qu’elles trouvent facilement les caisses, que le paiement se déroule sans encombre, etc.

Pour un site, c’est la même chose. Lorsqu'il est en construction, vous devez vous assurer qu’il est bâti de manière à ce que les internautes puissent vous trouver sur les moteurs de recherche. Comme la notoriété sur Google pour un nouveau site prend du temps, il vous faudra sûrement faire un peu de publicité (avec, par exemple, Google AdWords – encore Google!). Vous devrez aussi vous assurer que les internautes comprennent bien comment est organisé votre site (comme pour les rayons), qu’ils se rendent sans encombre jusqu’au panier d’achats (comme le fait de trouver la caisse), bref vous comprenez.

Profitez donc du fait que Google soit devenu un réflexe pour environ 90% des internautes pour attirer de nouveaux clients sur votre site et réaliser plus de ventes. De nombreux sites arrivent à tirer profit du moteur de recherche pour augmenter leurs revenus. Pourquoi pas vous?

-----

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles d’Infopresse.

comments powered by Disqus