La référence des professionnels
des communications et du design

Le message dont rêvent tous les communicateurs

Élyse Arcand Membre du Collectif Communication Citoyenne (C3) et consultante, Des communications qui font mouche

Il est fort. Imagé. Percutant. Il touche sa cible en plein cœur.
Il s'imprègne, s'imprime, s'impose.

 

Le lundi 8 août 2016, l'humanité a consommé plus que la Terre peut produire en un an. 

Ce constat nous frappe et nous fige d’abord, on tente de l’esquiver, mais il persiste.... 

Puis, l'on se met inévitablement à la recherche de solutions, l’humain est ainsi fait. Et les communicateurs n’y échappent pas. Vendre un réfrigérateur à un esquimau dans des conditions pareilles? Cet adage caduc de la surconsommation ne fait pourtant plus sourire, à l’heure des changements climatiques.

Dans notre pratique quotidienne, la créativité et l’innovation doivent faire la belle part à un monde viable en s’éloignant de la course futile à la croissance et au profit à tout prix.

C’est maintenant Business as unusual. Le professionnel des communications en vient à remettre en cause jusqu’à la finalité de ses actions, et c’est bien ainsi. Du même coup, il constate que son pouvoir d’influence peut aussi servir à renverser la vapeur. Non seulement la réponse à ses efforts de persuasion sera plus satisfaisante, elle sera multipliée. Nous touchons à ce point de bascule qui donnera tout son sens à l'initiative individuelle, collective, qui gronde en faveur de conditions de vie décentes pour tous. Des générations, des communautés, des organisations, des agences y adhèrent par convictions profondes.

C’est banal, mais le premier geste, si discret soit-il, est le plus porteur. Une réflexion, un temps d’arrêt sur soi, une remise en question. Une attention pour l’autre. Un choix, une succession de choses possibles, à hauteur d’homme. Puis, un souci de l’utilisation et de la préservation des ressources. Des choix personnels, mais aussi professionnels. Une nouvelle vision de la réussite. Des nouvelles balises. Une expertise enrichie. Et le sentiment exaltant d'accomplir un travail porteur, signifiant, en adéquation à ses valeurs.

Forts de leur talent, leur expertise et leurs outils, les communicateurs disposent d’une arme de conviction massive pouvant repousser cette date fatidique où la surconsommation fait fi de la capacité de la Terre à soutenir l'humanité (rien de moins!). La tendance est réversible et le retour à l’équilibre essentiel. Dans notre pratique quotidienne, la créativité et l’innovation doivent faire la belle part à un monde viable en s’éloignant de la course futile à la croissance et au profit à tout prix.

Le virage est amorcé et parfois bien engagé: l'Observatoire de la consommation responsable (OCR) rattaché à l'Uqam mesure les progrès d’un groupe d’agences françaises sur la teneur des messages, la conception des campagnes et la responsabilité d’entreprise. De nombreux outils d’accompagnements sont offerts et accessibles.

De plus en plus de communicateurs du Québec emboîtent le pas, conscients du rôle d'influence qu'ils détiennent et déterminés à jouer un rôle-clé en faveur de la mobilisation citoyenne qui se déploie chaque jour un peu plus. Le message est percutant. Entendons-le!

Ce texte fait partie d’une série de publications sur la marque citoyenne produits par le Collectif Communication Citoyenne (C3), un réseau d'experts multidisciplinaires sur la communication responsable.  

---

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles d’Infopresse.

comments powered by Disqus