La référence des professionnels
des communications et du design

Twitter: votre meilleur ami en conférence

Diana Yazidjian formatrice au Campus Infopresse et consultante, DFY consulting

Vous utilisez Twitter à l'occasion? Vous êtes un habitué des événements d'affaires? Que vous soyez participant, conférencier, panéliste, commanditaire, journaliste ou analyste, ce texte est pour vous.

Les coûts liés aux événements sont onéreux: campagnes de courriel pour annoncer votre événement, réservation de stand, commandite, design de banderoles, impressions de 1000 cartes professionnelles, votre tenue cinq étoiles, le démonstrateur, etc. Vous investissez sur le long terme avec un objectif bien précis: accroître votre présence et gagner de nouveaux clients.

Pour optimiser votre retour sur investissement, allouez une partie de vos ressources au live-tweeting.

N'attendez pas qu'ils viennent à vous
Même si la plupart d'entre nous appliquons ces méthodes, il existe une autre façon moins vendeuse de faire connaître votre marque habilement, vous permettant d'économiser des sous par la même occasion: le «live- tweeting» ou tweeter en temps réel, le havre du marketer. Il s'agit de l'utilisation de tweets pour raconter quelque chose en train de se passer. Cela n'implique aucunement d'annuler les autres investissements en marketing et de ne pas afficher une présence physique. Ils sont aussi importants dans le mix de marketing événementiel. Mais pour optimiser votre rendement d'investissement, allouez une partie de vos ressources au twittage en direct.

Se préparer
- Bloguez et annoncez quelques semaines avant que vous aller participer à l'événement, quelle est la valeur que vous comptez en retirer, comment le programme annoncé se mariera bien à votre vision, puis que vous serez sur Twitter en direct. À cela s'ajoutent les incitatifs à l'action: invitez vos abonnés et clients à participer à l'événement, sondez-les sur leurs préférences de thématique.

Plus le personnel s'engagera, meilleure sera la présence de votre marque.

- Désignez une personne de votre équipe qui sera le live-tweeter. Elle sera, sans conteste, guidé par votre stratégie de marketing et à l'aise sur les réseaux sociaux. Elle maîtrisera la langue et démontrera la capacité d'écrire de façon convaincante et informative en moins de 140 caractères.

- Sollicitez les autres membres de l'organisation à utiliser les fonctions de partage Twitter: re-tweet, mis en favoris, réponse. Plus le personnel s'engagera, meilleure sera la présence de votre marque.

- Choisissz le #mot-clé qui sera apposé à vos tweets, celui qui représente bien votre entreprise. Il sera votre point d'entrée avant-durant-après l'événement! Assurez-vous de ne pas «surpopuler» vos tweets de tels mots, ce qui peut en rendre la lecture difficile. Besoin d'inspiration? Visitez Hashtags.org pour connaître les mots-clés qui ont la cote. Et rappelez-vous d'ajouter le tag de la conférence (pratique qui va en grandissant) pour informer l'auditoire que vous êtes présent. De cette façon, les clients et prospects pourront vous solliciter en direct.

Le «live-tweeter» en action

1. Il informe les participants que vous êtes ravis d'être présents: si vous avez un stand et un démo, tweetez votre localisation; si vous présentez, tweetez le sujet et le lieu.

2. Il capture les moments-clés: vous voyez des visages familiers, y a-t-il un invité d'honneur ou un nouveau produit-vedette? Tweetez-le! Et ajoutez des photos pour plus d'engagement. Pourquoi pas une courte vidéo pour transmettre l'ambiance.

Tweeter que le client est au coeur de sa stratégie n'a rien de révolutionnant mais tweeter comment le présentateur s'y est pris, renvoie une autre distinction, puis déclenche les conversations.

3. Il retranscrit les moments forts des présentations et les affirmations que vous jugez intéressantes pour vos clients: c'est la raison d'être du live-tweet - d'être les yeux et les oreilles des absents qui vous remercieront plus tard. Assurez-vous que les tweets se différencient (vous n'êtes pas seul à tweeter) et qu'ils dégagent une valeur réelle. Tweeter que le client est au coeur de sa stratégie n'a rien de révolutionnant, mais tweeter comment le présentateur s'y est pris renvoie une autre distinction, puis déclenche les conversations. Vous serez surpris du nombre de partages (reweets, favoris) qui s'ensuivront.

De prime abord, le live-tweet peut sembler une tâche énorme, mais c'est en forgeant qu'on devient forgeron. Je vous suggère de «pratiquer» avec un événement auquel vous pouvez assister virtuellement, comme LeWeb retransmis de Paris en direct. Comme illustré, les utilisateurs commentent (tweet-ent) la présentation de Jeremiah Owyang diffusée en direct. Vous pouvez également vous inspirer des tweets qui défilent sous vos yeux.

L'événement fut un succès. Et après?
C'est là où ça devient intéressant. L'événement reste actif des jours durant, grâce aux utilisateurs et à vous, qui continuez d'en parler sur Twitter. En plus, il est facile de le retrouver grâce aux fameux mots-clés.

Vous pouvez optimiser ce fil de discussion en identifiant des moyens de poursuivre la conversation. Voici deux suggestions: partager un billet qui fait la revue de l'événement ou une de vos présentations publiés sur Slideshare. Ces tactiques vous permettront de saisir de nouvelles occasions et de maintenir une relation de proximité avec vos clients.

Avez-vous déjà fait l'expérience du live-tweeting? Partagez, car on aimerait beaucoup vous entendre.

comments powered by Disqus