La référence des professionnels
des communications et du design

Savoir orchestrer les données au-delà des analyses statistiques

Dan Posalski Président directeur général, BLACK ANGUS Solutions Programmatiques

L’utilisation de la donnée dans le marketing numérique doit être ingénieuse et créative afin de créer une relation personnelle entre la marque et le consommateur. 

Grâce aux mégadonnées, un marketing personnalisé est aujourd’hui possible. Pour y arriver, il est plus que nécessaire de ne pas fonctionner en silo, mais bien de penser à une stratégie multicanal. La question se pose: comment faire le lien entre une adresse de courriel, un numéro de téléphone et une carte de fidélité?

Grâce à la maturité du marché, l'on bénéficie aujourd'hui de technologies permettant de croiser les données et de «marquer» un client, grâce à un identifiant unique. De cette façon, il est possible de mieux comprendre son parcours et de le reconnaître même lorsqu’il ne présente pas cet identifiant. Le tout est possible grâce aux innovations technologiques: connexion wi-fi dans divers magasins, ouverture de courriel avec récolte de données, etc.

Il est fortement recommandé de se donner les moyens de créer ses propres mégadonnées.

Pour y arriver, il faut s’entourer de bons stratèges et d’analystes avec une forte connaissance des technologies du marché et des dernières innovations afin de déployer les stratégies pour capter une data pertinente, réceptive et engagée: il faut penser hors des sentiers battus.

Même si l’humain peut réaliser de grandes choses, il serait inapproprié de laisser le marketing entre les mains d’analyses purement statistiques. 

Cela nous mène à une deuxième question: Une fois nos données accumulées, que faire de toute l'information?

Pour faire parler les données, il est souvent question d’analyses marketing, mais cela est insuffisant. En fait, pour y arriver, il est nécessaire d’avoir une compréhension parfaite des enjeux et des objectifs des annonceurs, du marché et du contexte. Il faut savoir orchestrer les données en prenant en compte toutes ces variables, puis garder à l’œil le comportement des consommateurs qui évoluent à grande vitesse (notamment depuis l’arrivée des téléphones intelligents).

Même si l’humain peut réaliser de grandes choses, il serait inapproprié de laisser le marketing entre les mains d’analyses purement statistiques. L’intervention humaine, la réflexion et la vision d’ensemble sont primordiales au succès du marketing programmatique. Le marketing, même numérique, œuvrant à partir de banque de données, conserve son fondement de base: stimuler le marché. Pour y arriver, les marques doivent donc s’entourer de gens aux profils orientés marketing avec une forte compréhension de la donnée. Alors, allons-y! Évitons d’étouffer le consommateur en reproduisant des schémas trop «mathématiques» et stimulons le marché avec créativité!

---

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles d’Infopresse.

comments powered by Disqus