La référence des professionnels
des communications et du design

Duel médiatique: Valérie Plante vs Denis Coderre sur les médias sociaux

Caroline Roy Vice-présidente, Mesure Média

L’ex-maire de Montréal Denis Coderre portait le surnom «d’omnimaire», tellement il était présent dans les médias traditionnels et sociaux. Sa propension à twitter – autant sur le déneigement que le budget de la ville, en passant par les performances du Canadien de Montréal – a fait sa renommée. 

En comparaison, qu’en est-il de l’activité de la nouvelle mairesse Valérie Plante sur les plateformes sociales? Se démarque-t-elle autant que son prédécesseur?

SOURCES: GUYBOLDUC.COM, GOOGLE, TWITTER

 

Pour ce duel médiatique, j’ai analysé les pratiques de Valérie Plante, en plus de les comparer à celles de Denis Coderre à l’époque où il était maire (à l’automne 2015, nous avions comparé sur cinq mois l’utilisation des médias sociaux par les maires des plus grandes villes canadiennes.

Facebook

Contrairement à Denis Coderre, Valérie Plante utilise une page «personnalité publique» sur Facebook, ce qui permet à son équipe d’analyser la performance de ses publications et de cibler ses publics.

VALÉRIE PLANTE: UNE PAGE FACEBOOK PERSONNALITÉ PUBLIQUE QUI PERMET DE CIBLER DES PUBLICS.

Denis Coderre employait plutôt un profil personnel sur Facebook, ce qui convient à M. et à Mme tout le monde, mais pas à une personnalité publique. C’était en raison de son simple profil que nous n’avions pas pu évaluer efficacement la performance de Denis Coderre sur Facebook quand il était maire… 

Depuis le 6 novembre, soit son premier jour à la mairie, Valérie Plante a généré une centaine de publications sur Facebook, soit un peu plus d’une par jour. Près de 35 000 abonnés suivent sa page.  

Le taux d’engagement de ses abonnés s’élève à 2,92%, ce qui est respectable. Sa publication la plus populaire est sans contredit la suivante, qui a provoqué 11 700 réactions (j’aime, partages ou commentaires)! 

Alors, sur Facebook, avantage Coderre ou Plante?

Avantage Plante puisque, parmi les nombreux avantages que procure une page «personnalité publique», son équipe peut savoir, grâce aux données, quelles publications performent ou non – tout en ayant la possibilité de faire de la publicité.  

Les statistiques Facebook de Valérie Plante

Twitter

Sur Twitter, Denis Coderre cumule plus de 300 000 abonnés. Plus modeste, Valérie Plante en regroupe quelque 36 000, soit huit fois moins que l’ex-maire.

VALÉRIE, C’EST TROIS FOIS PAR JOUR. DENIS, C’ÉTAIT CINQ!

La mairesse a diffusé autour de 300 tweets depuis son élection, soit un peu plus de trois par jour. L’ex-maire de Denis Coderre avait une fréquence un peu plus élevée et twittait en moyenne cinq fois par jour.   

Twitter est la plateforme sociale où les abonnés de la mairesse interagissent le moins. Parmi ses tweets qui ont provoqué le plus de réactions, on retrouve celui sur la commémoration de la tuerie de la Polytechnique, avec plus de 400 retweets.

Le taux d’engagement de Valérie Plante sur Twitter est plutôt faible (autour de 0,4%). À l’automne 2015, Denis Coderre avait, lui aussi, un faible taux d’engagement sur Twitter (0,05%), malgré ses nombreux abonnés.

Sur Twitter, avantage Coderre ou Plante?  

Sur Twitter, Denis Coderre est plus difficile à battre… ne serait-ce que par sa fréquence de publication et sa notoriété sur cette plateforme. Toutefois, Valérie Plante peut se consoler avec un meilleur taux d’engagement.

Instagram

Contrairement à son prédécesseur, Valérie Plante est présente sur Instagram; Denis Coderre n'y publiait pas. Cela dit, la mairesse ne fait pas une utilisation optimale de cette plateforme sociale, qui intéresse surtout les jeunes urbains.

VALÉRIE PLANTE EST BIEN TIMIDE SUR INSTAGRAM; DENIS CODERRE N’Y ÉTAIT PAS DU TOUT…

Depuis son élection, Mme Plante a publié seulement une douzaine de fois sur son compte Instagram, qui possède pourtant près de 14 000 abonnés.

Son taux d’engagement est néanmoins excellent, à plus de 10%, tel qu’on le constate en regardant ses statistiques en temps réel. L’équipe de Mme Plante pourrait d’ailleurs envisager d’être beaucoup plus active sur Instagram, sachant – données à l’appui – que ses publications font réagir.

D’ailleurs, une de ses publications avec l'ancien président américain Obama a suscité plus de 3100 réactions!

Si l’on compare les maires des principales villes du Québec, Valérie Plante est la seule à recourir à Instagram. Le maire de Québec, Régis Labeaume, n’y est pas, lui qui est pourtant à la tête d’une ville très photogénique!  

Verdict?

Ne serait-ce que par sa présence sur les trois plateformes devenues incontournables en politique – Facebook, Twitter et Instagram –, Valérie Plante fait une utilisation plus structurée des médias sociaux que son prédécesseur.

Néanmoins, Denis Coderre avait la réputation d’être très actif sur les réseaux sociaux – une réputation que devra acquérir la nouvelle mairesse au cours des 45 prochains mois. 

---

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles d’Infopresse.

 

 

comments powered by Disqus