La référence des professionnels
des communications et du design

​Le marketing relationnel – quiz éclair

Bianca Barbucci Formatrice au Campus Infopresse et experte marketing et expérience client, freelance

Qu’on parle de marketing relationnel, un à un ou de proximité, gestion de la relation client, expérience client personnalisée, fidélisation (choisissez le terme qui vous convient), l’important est d’aborder la relation d’un client avec votre marque dans un contexte de reconnaissance, de dialogue et de loyauté.

Pourquoi en parler?

Simplement parce qu’il y a un besoin énorme d’informer sur le sujet.

Le terme «marketing relationnel» a toujours été galvaudé et l’est à la puissance 10 depuis la venue d’internet et du commerce électronique

Le terme «marketing relationnel» a toujours été galvaudé et l’est à la puissance 10 depuis la venue d’internet et du commerce électronique. La plupart des entreprises possèdent des banques de données avec de l'information propre à un individu ou à un client. Cependant, elles continuent de faire ce que j’appelle du «one-to-many». Dommage... tant d’occasions ratées.

Le marketing relationnel, ça commence avec une première «date» entre un client et une marque. Il faut bien commencer quelque part. Ensuite, mieux on connaît, mieux on sait faire, plus on a du succès.

En marketing relationnel, on s’engage dans une relation, l'on teste des approches, on analyse les bons et les mauvais coups, l'on commet des erreurs de parcours, puis on ajuste le tir afin d’améliorer le discours. Alors, considérons ce premier billet d’opinion comme une «première date» entre nous et commençons avec quelque chose de divertissant. Testez vos talents et je tenterai de démystifier les mythes ci-dessous!

Quiz: situez-vous en marketing relationnel

1: Je n’ai pas de stratégie de marketing relationnel parce que c’est complexe et coûteux à implanter et à gérer.

2: J’ai une banque de données, mais je l’utilise pas et ne l'enrichis pas de façon optimale.

3: Mes réseaux de médias sociaux constituent une mine d’or pour faire du marketing relationnel.

4: Je fais du un à un et du «one-to-many», et c’est du pareil au même, c’est du direct/relationnel.

5: Entretenir une relation avec ses clients existants n'est pas une priorité stratégique pour l'entreprise; nous préférons un focus sur l'acquisition client.

6: Mon entreprise pourra continuer de survivre uniquement en faisant de la publicité de masse.

7: Je fais du commerce électronique, donc je fais automatiquement du relationnel.

8: J'ai un service à la clientèle, mais il n'est pas branché sur la banque de données clients.

9: Je traite tous mes clients de manière égale.

10: La fidélisation de mes clients n'est pas considérer dans la stratégie de l’expérience client.

Si vous avez répondu vrai à une ou (pire) à plusieurs de ces questions, c’est que vous avez encore beaucoup à apprendre sur le sujet. Le marketing relationnel est la pierre angulaire qui fera en sorte que votre entreprise survivra dans monde des affaires, refusez-le et vous risquez l’extinction!

comments powered by Disqus