La référence des professionnels
des communications et du design

Apple ne veut plus vous voir devant ses magasins

Arnaud Granata Éditeur, Infopresse

Les files d'attente interminables devant les boutiques pour se procurer le dernier produit d'Apple? C'est non. La nouvelle directrice de l'expérience de la marque n'en veut plus et elle le fait savoir, deux jours avant le prélancement officiel de la montre Apple Watch.

C'est jeudi que vous pourrez précommander la fameuse montre Apple dévoilée il y a quelques semaines. Et déjà, la nouvelle directrice de l'expérience de la marque a envoyé une note aux employés des boutiques pour éviter les files d'attente devant les magasins le jour du lancement, selon ce qu'a rapporté Business Insider

Voici sa note: 
«Faites la ligne en ligne.
Les jours d'attente en ligne et de doigts croisés pour se procurer un produit sont terminés pour nos clients. L'application Apple Store permet d'acheter la montre Apple et le nouveau MacBook d'une façon beaucoup plus simple. Les consommateurs sauront exactement quand et où
leur produit sera disponible. 
C'est un changement majeur de philosophie, et nous avons besoin de votre aide pour le réaliser. Dites à nos clients que nous avons plus de disponibilités en ligne et montrez-leur comme il est facile de commander.
»

En bref, Apple désire que ses consommateurs achètent en ligne et ne donnent pas une mauvaise image devant les médias. Un produit qui se veut beaucoup plus proche du luxe que d'un gadget technologique, comme l'ont soulevé de nombreux experts lors de la conférence de presse du patron Tim Cook. Intéressant aussi de voir qu'Angela Ahrendts, débauchée de chez Burberry quelques mois plus tôt, essaie de changer l'image des magasins. Elle a également décidé de présenter les montres Apple sous un écrin de verre, puis de ne pas permettre la manipulation en boutique, comme c'est le cas avec les autres produits de la marque. 

Apple semble changer sa stratégie de détail: faire de ses boutiques des salles d'exposition plutôt que des espaces transactionnels. Et aller cherche une clientèle haut de gamme.

Apple semble changer sa stratégie de détail de façon assez claire: faire de ses boutiques des salles d'exposition plutôt que des espaces transactionnels. Et aller cherche une clientèle haut de gamme (la marque a fait du placement de publicité dans des magazines de mode comme Vogue et Vanity Fair aux États-Unis et propose des modèles de montres à plus de 10 000$). 

Plus radical encore en Angleterre: il sera impossible d'acheter ou de retirer une montre Apple dans un magasin physique. Tout passera par Apple Store et la poste. C'est évidemment une façon bien plus intelligente pour la marque de gérer des stocks, un peu sur le modèle d'Amazon. 

L'histoire d'Apple est intéressante à bien des égards: après avoir été la marque des pros du design et du web, elle est devenue celle des «geeks» et des fous de technologies. L'histoire de ses publicités le démontre bien: de 1984 aux pubs de l'iPhone, Apple veut aujourd'hui dire autre chose, ciblant clairement des marchés avides de luxe (l'Asie entre autres), quitte à déplaire à sa cible première, qui semble, elle, déjà acquise.

Mais pour combien de temps?

comments powered by Disqus