La référence des professionnels
des communications et du design

Stratégie de contenu: un sage équilibre d'effort

Alexandre Gravel Producteur et associé, Toast Studio

Dans une stratégie de contenu bâtie pour le long terme, tout contenu n'est pas premium. Mais tout contenu doit être de qualité.

Pour plusieurs directeurs du marketing, une stratégie de contenu peut parfois sembler impossible à élaborer. Comment créer un calendrier de contenu qui s'étend sur un an (et même plus), mais qui reste viable sur le plan budgétaire?

Une bonne stratégie de contenu est un acte de balancier entre le contenu premium et celui demandant moins d'effort.

Très souvent, lors de discussions préliminaires avec un client potentiel, la première étape est évidemment de savoir quel sera le budget global qui pourrait être assigné à son programme de contenu. Cependant, trop souvent, cette étape repose sur la réplication d'un comparable, d'une production, glanée sur Facebook ou dans une publication de l'industrie par ledit client.

Une bonne stratégie de contenu est un acte de balancier entre le contenu premium et celui demandant moins d'effort.

Cette production, qu'on désire (excluant très souvent la personne qui parle) utiliser comme inspiration, est habituellement un exemple premium, une production à haut budget que le client désire adapter, recréer pour sa propre marque. Mais très vite, on constate qu'il n'est pas réaliste de penser publier ce genre de production toute l'année! Alors, comment faire du contenu si c'est si cher?

Cette situation et ce questionnement sont tout à fait normaux.

Quand on admire la production d'un annonceur ou d'une marque, c'est très souvent une production de contenu flagship, qui s'insère dans le flux constant que la marque publie. Cependant, en admirant cette production en particulier, l'on ne voit pas la grande quantité de contenus à petit budget que la marque produit au quotidien.

On ne voit que l'arbre, pas la forêt.

Une stratégie de contenu sait équilibrer la planification de contenus à grand effort (des contenus premium) et ceux à faible effort (qui ne coûtent presque rien à produire).

Quelques exemples de contenus premium:

  • Série de portraits tournés partout au Canada;
  • Grande étude de cas écrite demandant la consultation d'un nombre élevé d'experts;
  • Documentaire de 30 minutes sur l'innovation industrielle d'entreprises que la marque soutient;
  • Vaste dossier comprenant articles, vidéos, balados et webinaires sur une nouvelle technologie.

Quelques exemples de contenus à faible effort:

  • Articles pertinents à notre cible, provenant de médias internationaux ou nationaux;
  • Photo informationnelle sur une statistique ou un fait peu connu de l'industrie;
  • Envers du décor d'une récente campagne publicitaire (style vidéo maison);
  • GIF animé représentant parfaitement la réalité de votre verticale;

Si vous ne prévoyez (et n'acceptez pas) pas cet équilibre, votre stratégie de contenu vous semblera une aventure insurmontable.

Il faut savoir que votre public aimera la variété de contenus publiés et remarquera les contenus premium (car ils se démarqueront juste assez de ce que vous publiez couramment). Vous aurez ainsi créé cette relation si importante, tout en sachant doser le niveau d'effort (et de budget) à l'intérieur même de votre stratégie de contenu.

__

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles d’Infopresse.

comments powered by Disqus