La référence des professionnels
des communications et du design

Le contenu de marque n'est pas une publicité

Alexandre Gravel Producteur et associé, Toast Studio

Le contenu de marque est un investissement dans votre auditoire.

Lorsque nous présentons nos projets pour lesquels nous avons produit du contenu de marque, on me demande souvent «comment ces marques vendent-elles leur produit avec ce contenu?»

La réponse n'est pas seulement la clé, elle est surtout la vraie valeur qui sous-tend la production de contenu de marque: vous ne vendez pas un produit. Vous vendez la perception de votre marque, les valeurs qui la soutiennent, mais sans vraiment mettre le produit de l'avant. 

Comme l'affirme Jim Kiriakakis dans l'article de cette semaine:

«Le divertissement de marque n'est pas une publicité. Point à la ligne. C'est un investissement à long terme dans votre auditoire. Le seul et unique but est d'engager encore plus les gens qui aiment déjà ou peuvent aimer votre marque - vos fans -, puis d'accroître leur nombre.»

Même s'il soutient que le terme «contenu de marque» n'est pas optimal et que nous devrions plutôt utiliser «divertissement de marque» (une affirmation que je n'entérine pas), il vient de publier un très bon texte dans le magazine Strategy.

Il y présente des exemples à la fois canadiens et internationaux, et il résume bien la situation: «Dans un monde où le rendement d'investissement est roi, démontrer la réussite d'un tel projet en matière de partage et de ventes concrètes s'avère une tâche difficile. Pour y arriver, ça prend des marques innovatrices prêtes à pousser leur stratégie de marketing à un niveau supérieur.»

Publiée toutes les deux semaines, cette chronique est tirée de l’envoi hebdomadaire de Toast Studio. Chaque lundi matin, Toast recommande un article à lire à ses abonnés.

Alexandre Gravel est associé et producteur de Toast Studio, une agence de contenu de marque qui met le contenu au profit de marques et de propriétés.

comments powered by Disqus