La référence des professionnels
des communications et du design

La créativité est un sport d’équipe: quelques extraits du livre de jeux

Alex Pasini Chef de la stratégie, associé, Paris, SID LEE

Comme l’Allemagne qui vient de gagner la Coupe du monde de soccer. Comme le Canada a gagné l’or en hockey aux Olympiques d’hiver. Comme le soccer et le hockey, la créativité est un sport d’équipe.

Ce n’est pas moi qui l’ai dit en premier mais le président de Sid Lee, Jean-François Bouchard, à Infopresse d’ailleurs.

La victoire de la création n’est pas le boulot d’une seule personne, d’un seul service, mais plutôt d'une équipe entière (ce qui n’empêche pas que des gens au sein de ladite équipe excellent à leur position!).

Mais quels sont les leviers propres à stimuler l’adhésion à cette croyance et, incidemment, arriver à sa concrétisation et élever le niveau de sa création?

Voici quelques pages tirées du livre de jeux.

1. Nom et branding
L’acronyme des cofondateurs: pourquoi ne pas laisser son ego à la porte si, effectivement, la créativité est un sport d’équipe? D’autant plus que si la pérennité est votre ambition et que la passation intergénérationnelle est dans vos plans, ça sonnera plus joli plus longtemps.

2. Leadership et gestion
La gestion adhocratique épouse bien l’idéal collectif. Il ne s’agit pas nécessairement d’avoir plusieurs associés, mais surtout d’assurer l’émergence et la valorisation de plusieurs chefs de file informels.

3. Processus créatif
Un motto de l’approche collective à la création: Ensemble nous trouvons des solutions, individuellement nous peaufinons, jamais l’un sans l’autre.

«Ensemble nous trouvons des solutions»: nous nous réunissons afin de trouver des réponses aux problèmes, nous sommes tous égaux, et les solutions peuvent venir de n’importe qui.

«Individuellement nous peaufinons»: bien que nous bossions en groupe, nous respectons le métier de chacun lorsqu’il s’agit de mettre toutes les pièces du casse-tête ensemble.

«Jamais l’un sans l’autre»: nous ne proposons jamais uniquement de faire des choses, ou tout simplement créons des choses; nous réalisons les choses que nous proposons.

4. Design de l’espace physique
Les espaces les plus jolis sont publics, pas privés. Pas de portes; mieux vaut choisir la transparence de la vitre au besoin. Avoir des espaces pour accueillir et échanger le talent – externe, comme des pigistes ou même parfois ouvert à la communauté locale, ou interne si plus d’un bureau.

5. Valeurs
Ce qu'il y a de peut-être encore plus important que les aptitudes, les attitudes suivantes – sous-jacentes à l’idéal collectif – sont à prioriser et à cultiver: le doute (seul, tu ne doutes jamais), la générosité (on doit être plusieurs pour partager), l’humilité (nécessité de laisser les autres briller) et l’humanité (pas seul, tu te regroupes).

comments powered by Disqus