La référence des professionnels
des communications et du design

CES 2015: Las Vegas au rythme étourdissant de l’innovation et des technologies

Alain Desormiers Chef de la direction, Touché!, PHD Montréal et OMD Montréal

160 000 participants, 3600 exposants, 2,2 millions de pieds carrés de surface d’exposition. À l’instar de la ville qui l’accueille, l'événement Consumer Electronics Show est l’exposition de la démesure. 

Jadis un simple étalage plutôt geeky de nouveaux gadgets, le CES est devenu aujourd’hui la célébration annuelle de l’innovation et de la technologie. Et jamais on n'aura vu autant de professionnels des communications y assister. Pourquoi? Parce la technologie représente de loin le plus grand facteur de changement en communication et que dans l’univers hyper connecté dans lequel nous nous trouvons de plus en plus, le foisonnement de données consommateurs de toutes les sortes fait saliver les marketers.

Qu’est-ce qu’on retrouve de spécial cette année au CES? Quels sont les buzzwords et les tendances-clés?

Il est clair que l'internet of things reste à l’honneur. Disons-le, le concept a explosé dans toutes les directions: des plantes arrosées à distance (ou des chiens nourris à distance) à la machine à brasser la bière en mode «social» en passant par le ballon de soccer d’Adidas. Nous avons surtout retenu la prolifération d'objets portables, la maison connectée et la voiture connectée. On retrouve aussi une multiplication de capteurs de tous les genres et le lancement de la télévision 4K. Certains avancent que la réalité augmentée et la réalité virtuelle devraient plus sérieusement décoller cette année. Voici en vrac quelques notes de visite.

• Les objets portables: on passe de simples applications liées à l'exercice physique à un univers plus large de bien-être et santé. Par exemple, le bracelet Netatmo mesure la dose de rayons UVA et UVB, puis clignote quand vient le temps de mettre la crème solaire. On note aussi un certain virage mode/design, comme Misfit qui lance une collection de wearables signés Swarovsky.

• Les drones se multiplient (30 exposants!), incluant un modèle muni d’une caméra GoPro qui vous filme pendant vos activités.

• Automobiles intelligentes: lancement du concierge OnStar (AtYourService), qui relie les conducteurs avec les détaillants et commerçants sur leur route, fournissant information, trucs et offres en lien avec leurs destinations spécifiques. En outre, les conseillers d'OnStar peuvent maintenant aider à localiser les hôtels et régler les réservations. On parle encore plus par ailleurs des automobiles autonomes et du self-parking.

• Maisons intelligentes: énormément d’exposants pour ce secteur, liés notamment à la sécurité, au confort climatique, à la surveillance et à l’accès. La cuisine connectée de Whirlpool a particulièrement attiré les regards.

• Mobilité: ce n’était pas une énorme année pour les téléphones intelligents au CES, mais j’ai quand même noté le premier appareil avec capacité holographique (Estar Takee). À suivre.

En résumé, l'on y a vu une panoplie de dispositifs, connectés et de plus en plus sophistiqués. La technologie est encore plus intuitive et mise davantage sur la qualité de vie. On assiste à de la génération de données au cube, à partir du berceau jusqu’aux… derniers jours.

Cette profusion de données est très précieuse, mais soulève encore plus de questions importantes quant à la confidentialité. Est-ce que je veux que certains annonceurs connaissent ma pression sanguine et ma quantité d’heures de sommeil?

Cette connectivité constante aura néanmoins un impact majeur sur l’immense quantité de données consommateurs à partir desquelles nous pourrons mieux comprendre et mieux cibler. Nous voyons donc plus de plateformes et d'occasions pour la communication commerciale, stimulant par ailleurs les possibilités de créativité média.

Les grands groupes mondiaux tels qu’Omnicom Media Group ont profité du CES pour organiser un rassemblement imposant de quelques centaines de délégués de partout. Notre holding a organisé des conférences fort intéressantes. On a assisté entre autres à un panel avec le chef de la direction mondiale de Pepsi qui discute de médias sociaux avec… Snoop Dogg. Plus tard, en fin de journée, l'on a pris un verre en compagnie d'Ashton Kutcher, qui y a expliqué sa passion pour la communication et les technologies, ayant investi solidement dans plus de 50 entreprises, dont Spotify et Airbnb.

Pour le reste, oui, disons-le encore: tout ce qui se passe à Vegas reste à Vegas.

comments powered by Disqus