La référence des professionnels
des communications et du design

La Saint-Valentin: l’occasion que les commerçants laissent passer?

Akim Bellour Directeur exécutif, Eulerian

Laisser passer l’occasion de dire à chéri(e) qu’on l’aime le 14 février? Pas question. Et, fort heureusement pour nous – particulièrement les retardataires –, les commerçants redoublent d’imagination pour nous aider à témoigner avec éloquence des heureuses et amoureuses palpitations que provoque la fréquentation de l’être cher.

Cela dit, les gens d’affaires réussissent-ils vraiment à capter tout le potentiel commercial de la Saint-Valentin? La question est d’autant plus pertinente que la fête des cœurs est moins lucrative que le vendredi fou ou le lendemain de Noël.

Investir pour la Saint-Valentin lorsqu’on est un commerçant électronique? Oui! 
Les sites de commerce électronique devraient être les premiers à s’intéresser à la Saint-Valentin, parce qu’il s’agit d’un moment en or pour capter des données et mieux comprendre le marché auquel ils s'adressent. En effet, même si les gens consomment moins en ligne qu’à d’autres moments forts, il reste qu’ils s’adonnent à ce qu’on pourrait appeler du lèche-vitrine virtuel, en visitant, en comparant et en cherchant des idées en lignes.

il s’agit d’un moment en or pour capter des données et mieux comprendre son marché.

Repérer ses prétendants
Pour ces sites, chaque clic devient alors une source de renseignements qui permet de qualifier la donnée, d’affiner la personnalisation de la communication- marketing et de futures campagnes. Un exemple concret: un utilisateur qui visite un site de vente en ligne de fleurs, mais qui achète sur un autre pourra être reciblé à d’autres occasions, comme à la fête des Mères ou à Noël.

En intégrant les données de gestion de la relation clientèle et en permettant leur croisement avec les données provenant des campagnes publicitaires et celles tirées de la navigation du client sur un site et de ses recherches sur les produits, la plateforme de gestion des données, peut ainsi livrer toute sa puissance.

Préparer sa prochaine date
En effet, en centralisant toutes les interactions entre une marque et ses utilisateurs en temps réel, la plateforme produira une vision exhaustive de l’engagement marketing des prospects et des clients, sera en mesure de prévoir quels produits l’intéresseront à la veille de la prochaine Saint-Valentin, puis sera en mesure de les promouvoir proactivement.

une analyse de fond des données recueillies ouvre la porte à une foule d’autres possibilités porteuses de ventes accrues.

Plus concrètement, c’est dire qu’une analyse de fond des données recueillies ouvre la porte à une foule d’autres possibilités porteuses de ventes accrues. Des exemples: la personnalisation des campagnes (bannières publicitaires, infolettres et adwords calibrés selon les catégories de produits visitées), géolocalisation de l’offre (la promotion spécifique du magasin situé dans votre quartier), la personnalisation du site du commerçant pour permettre à l’internaute de trouver plus vite ce qu’il cherche et la qualification de la banque de clients. Rien que ça!

La morale de l’histoire? On a souvent dit que l’humain n’employait pas la totalité du formidable potentiel de son cerveau. Alors, utilise-t-on la totalité du formidable potentiel de la donnée? La question est posée!

__

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles d’Infopresse.

comments powered by Disqus