La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Prix Média 2017: les meilleures stratégies médias de l'année

Concept média de l'année: #tudevraisacheterun649, l'an 2

Pour rehausser les ventes de 6/49, Loto-Québec a misé en temps réel sur l’omniprésence des moments de chance.

Enjeu
Depuis longtemps, le bassin de joueurs du Lotto 6 /49 chutait au Québec, principalement parce qu’on y percevait que le hasard favorisait la plupart du temps l’Ontario.

Stratégie
À sa première année, plusieurs initiatives et innovations avaient permis à cette campagne de se démarquer auprès des consommateurs, les incitant à s’acheter un billet de 6/49. Le concept reposait sur le fait que les moments de chance sont partout, puis que l’expression «Tu devrais t’acheter un 6/49» faisait partie du vocabulaire des Québécois. Par conséquent, chaque démonstration les encourageait à y penser.

Exploiter le temps réel pour démontrer les moments de chance par une multitude de points de contact et d’activations.

Cette fois, la grande idée média a été d’exploiter le temps réel pour démontrer les moments de chance par une multitude de points de contact et d’activations en créativité média. Malgré la complexité, ces activations ont aidé l’annonceur à être plus que pertinent et contextualisé, chaque fois que la chance se présentait, peu importe l’endroit.

Par exemple, en affichage, sur des panneaux numériques de grandes artères généralement congestionnées, un message imitant ceux du ministère des Transports du Québec apparaissait dès qu’elles devenaient libres. On y proposait aux automobilistes de s’acheter un billet de 6/49.
Dans le métro montréalais, lorsque le premier train Azur a été mis sur les rails, les usagers se sentaient chanceux de l’attraper. Donc, même si le placement média n’y était pas possible, la marque a été le premier et seul annonceur à y occuper les écrans numériques, suggérant aux voyageurs de s’acheter un 6/49 s’ils s’y trouvaient.

Lors de la télédiffusion des parties du Canadien de Montréal à TVA Sports, un bandeau était déployé en temps réel quand la chance se présentait pour un joueur. Cette approche inédite a généré deux millions d’impressions en trois parties, sans oublier le bouche à oreille. Toujours sur le plan visuel, l’écran géant du Centre Bell saluait un spectateur chanceux ayant attrapé un t-shirt 6/49 lancé dans les gradins.

En parallèle, lors de la radiodiffusion des rencontres, l’analyste Dany Dubé lançait des mentions en direct chaque fois qu’il sentait qu’un joueur vivait un moment chanceux.

Résultats
Le Québec en entier a pris possession de cette campagne. Par conséquent, l’expression «Tu devrais acheter un 6/49» continue d’être entendue chaque jour dans toutes sortes de circonstances. Quant aux ventes du jeu 6/49, elles affichent une hausse au Québec pour une seconde année consécutive, après des années à la baisse.

La campagne a également remporté les Grands Prix Contenu vidéo existant et Mix média de plus de 250 000$.

Annonceur: Loto-Québec – Janie Thériault, chef de service, communication-marketing; Marie-Claudel Lalonde, directrice, stratégie et communication-marketing; Sylvie Chartré, chef de projet, publicité, et spécialiste en médias; Zoé Doucet, chef de projets, publicité
Agence de création: Sid Lee
Agence média: Sid Lee Média

comments powered by Disqus