La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Boomerang 2017: tous les gagnants

Jan-Nicolas Vanderveken: «Les marques se bâtissent par la somme de toutes les expériences»

Jan-Nicolas Vanderveken, président et chef de la direction de Havas Montréal, était à la tête du jury du concours Boomerang 2017. Retour sur son discours lors de la présentation du Grand Prix Boomerang 2017.

Bonsoir à tous,

Quel plaisir d’être réunis en si grand nombre – nous sommes plus de 600 ce soir –, dans cette salle mythique qu’est l’Impérial, pour notre party de cuisine annuel.

Par souci d’efficacité, je m’adresse à vous ce soir à la fois comme président du jury et au nom de l’A2C, dont je suis vice-président titulaire. Ce sera donc à vous de deviner laquelle de ces deux persona s’exprime au cours de mon allocution.

En fait, le hasard fait bien les choses. Je ne surprendrai personne ici ce soir en vous annonçant que l’industrie est en pleine mutation. Les lignes entre les types d’agences, et même entre différentes industries, sont de plus en plus floues. Les projets sont de plus en plus complexes, mais les modèles financiers gagnants de plus en plus difficiles à cerner. La mutation n’est pas technologique, elle touche le cœur même de nos modèles d’affaires à tous.

Personnellement, je crois que nous sommes devant une immense occasion.

Parce que, clairement, les marques se bâtissent aujourd’hui par la somme de toutes les expériences des consommateurs, le numérique se retrouve, obligatoirement, au cœur même de ces expériences.

J’ai donc souhaité que le jury de cette année salue les projets qui ont le plus contribué à bâtir et à faire évoluer des marques par l’utilisation pertinente du numérique.

Aussi, j’ai recommandé aux membres du jury d’être généreux, en récompensant des projets qui se sont spécifiquement démarqués dans leur catégorie, plutôt que de récompenser à répétition le ou les projets qui se seraient démarqués dans leur ensemble.

Je tiens d’ailleurs à remercier le jury pour son temps – deux jours de délibérations! – et sa passion:

  • Badr El Fekkak, vice-président, Virtue/Vice
  • Cassie Rhéaume, les filles & le code
  • Christian Langlois, FH Studio
  • Gabrielle Madé, Slingshot
  • Judikaela Auffrédou, Cossette
  • Marilou Aubin, Lg2
  • Max Kaplun, Dynamo
  • Sun Knudsen, Lickstats
  • Vincent Lévesque, Banque Nationale
  • et Xavier Blais, Rethink

Nous croyons que le palmarès de ce soir reflétera l’esprit de générosité et de collégialité qui anime l’industrie de la communication québécoise, une industrie forte, mature et toujours aussi innovante.

Maintenant, si j’entame cette année mon troisième mandat d’administrateur à l’A2C, c’est parce que je crois fermement que c’est ensemble, seulement ensemble, que nous serons en mesure de sortir gagnants, agences et annonceurs, de cette période de changement. Je veux vous donner trois exemples de chantiers importants auxquels nous travaillons à l’A2C:

  • rendre plus accessible les crédits d’impôt, notamment ceux touchant les affaires électroniques, aux agences de communication;
  • la diversité et la place des femmes au sein de nos agences, spécifiquement dans des postes de direction;
  • et, bien entendu, nous continuons à travailler d’arrache-pied pour que le travail spéculatif dans les pitchs devienne chose du passé.

Je vous invite à continuer de faire partie de la discussion pour assurer la vitalité et l’excellence de notre industrie et, si vous n’êtes pas membre de l’Association, le formulaire d’adhésion se trouve sur le site a2c.quebec!

Parce qu’on a tous hâte à la remise des prix, je vais tout de suite lancer le bal.

Cette année, le jury a choisi de décerner un Grand Prix artisan à tous les développeurs, codeurs, programmeurs, bidouilleurs, back-end, front-end, full-stack, HTML, CSS, PHP, Javascript, Python, Flask, MySQL, MongoDb, React, Angular, NodeJS, Laravel, Swift, Unity, WebVR, Brew, Docker, Android, iOS, MemCache, IoT, Lora, BLE, SSL, et il en manque.

À vous tous qui rendez possible la magie des projets récompensés ce soir et dont le travail titanesque est souvent difficile à mesurer et même, qu’on se le dise, à déchiffrer. Chers lauréats du prix artisan, chers collègues du code, levez-vous et faites-vous applaudir!

Je vous invite à nous rejoindre sur la scène à la fin de la cérémonie pour la photo officielle.

À tous, bon gala!

 

 

---

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles d’Infopresse.

 

 

 

comments powered by Disqus