La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Télé: bilan des programmations

Télé-Québec: une grille pour la famille

Télé-Québec a ouvert la saison des lancements de programmation destinés à l'industrie; la chaîne a dévoilé les nouveautés et retours qui prendront d’assaut ses ondes l’automne prochain et durant l’hiver 2017. 

Positionnement

Pour sa nouvelle programmation, Télé-Québec s’oriente autour de quatre grands axes: un positionnement clair d’une télévision réfléchie, mais non ennuyante, la création, une stratégie de programmation reposant sur la durée d’écoute du téléspectateur, et l’événementiel avec, notamment, un mandat culturel axé sur la musique.

«NOUS ESSAYONS DE RENDRE LA PROGRAMMATION PLUS ORGANIQUE.» - NICOLE TARDIF.

«Avant, nous avions une programmation jeunesse et une programmation adulte bien découpée, explique Nicole Tardif, directrice générale, communications et image de marque. Maintenant, nous essayons de rendre le tout plus organique: nous commençons avec les enfants en début de journée, passons à une programmation familiale vers l’heure du souper pour que les parents regardent la télévision avec leurs enfants, puis terminons avec des émissions pour les adultes en soirée. Nous voulons créer une grille pour la famille où tout le monde peut y trouver son compte.» L’objectif est également de faire en sorte que les téléspectateurs d’une émission aient envie d’écouter la suivante tout en intégrant les 18-34 ans au public.

Nouveautés

DENIS DUBOIS

DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA PROGRAMMATION DE TÉLÉ-QUÉBEC

Au chapitre des nouveautés, une nouvelle émission jeunesse sera sur les ondes en janvier: Cochon dingue. Si peu de détails sont dévoilés à son sujet, Denis Dubois, directeur général de la programmation de Télé-Québec, affirme qu’elle atteindra les 8-12 ans. «C’est toujours très important pour Télé-Québec de se questionner constamment sur la meilleure façon de toucher les 2-11 ans», souligne-t-il. Les têtes d’affiche de l’émission seront annoncées en juin.

Dans le créneau familial, une nouvelle émission intitulée Conseil de famille et produite par KOTV met en vedette Clovis. Ce dernier a 13 ans et vit dans une famille reconstituée avec des parents, des beaux-parents et des sœurs adultes qui lui donnent tous constamment des conseils. Jeune garçon de son époque, il décide donc de s’exprimer par sa chaîne YouTube, Comment survivre à sa famille. À noter qu’une chaîne YouTube sera réellement mise en ligne.

C’est le grand retour de Josée di Stasio à Télé-Québec. Elle sort de sa cuisine pour aller rencontrer des gens, discuter gastronomie et art de vivre. L’émission posera des questions comme «Manger en famille, cela veut dire quoi en 2016?»

Le documentaire La classe ouvrière présentera deux apiculteurs passionnés des Laurentides. «Nous avons voulu produire un mélange entre De garde 24/7 et Un chef à la cabane», explique Denis Dubois.

RABII RAMMAL

ÉLECTRONS LIBRES

Si Le code Chastenay disparaît des ondes, son animateur, Pierre Chastenay prend la barre de la nouvelle émission scientifique Électrons libres. L’humoriste Rabii Rammal et la journaliste Marianne Desautels-Marissal l’accompagneront dans ses aventures et l’aideront à «ramener la science plus près des gens et de l’actualité», souligne Denis Dubois.

Jean-Philippe Wauthier animera une série consacrée au 375e anniversaire de Montréal. Dans Montréal en Temps et Lieux (MTL), il part à la recherche du passé de la ville pour mieux la comprendre aujourd’hui.

Enfin, Louis-Jean Cormier animera Microphone et recevra des artistes de façon intimiste dès le mois de janvier.

Retours

Quant aux retours, Pat' Patrouille et Salmigondes reviendront divertir les enfants.

Du côté des émissions familiales, notons une nouvelle saison pour Génial!, Subito Texto et Format familial.

LES APPENDICES

Les 18-34 ans ont également encore leur place à Télé-Québec avec Like-moi et Les appendices. Nicole Tardif estime que Like-Moi représente exactement la façon dont Télé-Québec cherche à offrir une télé divertissante, mais intelligente: «C’est le reflet parodié d’une génération où l'on apprend et analyse pleins de choses sur ce groupe et ses habitudes.»

Pour les adultes, Belle et BumLes Francs-tireursFormule DiazCurieux BéginUn chef à la cabaneDeux hommes en or et Cuisine futée, parents pressés seront de retour. 

Modèle d'affaires

Enfin, Télé-Québec persiste et signe en refusant un encombrement publicitaire sur son réseau. En moyenne, sept minutes de publicité sont présentées par heure, réparties différemment au cours de la journée. «Nous n’aurons jamais 18 minutes par heure, nous sommes très frileux à cet égard, affirme Nicole Tardif. Et nous pensons que, pour un annonceur, c’est très intéressant, puisqu’il n’est pas noyé dans une mer de publicités.» À noter, toutefois, que Télé-Québec intègre de plus en plus les annonceurs au sein des émissions, notamment dans celles de cuisine, où l’intégration de produits est particulièrement facile. 

comments powered by Disqus