La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Dévoilement du Temple de la renommée de l'A2C

Bruno Gautier: Allié

En fondant Infopresse en 1985, Bruno Gautier a donné au
milieu des communications d’ici une présence, une voix
et des forums où le milieu pouvait se retrouver.

Le tout, à une période où l’industrie québécoise, en pleine effervescence, avait besoin de ce genre de plateforme. Avec Infopresse, Bruno Gautier a donné une vision plus moderne et un nouveau souffle à ce que le Publicité-Club de Montréal avait commencé.

De publication pour les éditeurs européens à média québécois

Il fallait de la vision pour, à partir d’un magazine appelé Infopresse Canada, lancé à l’origine pour une filiale du Groupe Hachette et avec comme objectifpremier de renseigner les éditeurs européens sur le marché de la presse au Québec, faire de l’entreprise ce qu’elle est devenue aujourd’hui : un média multi-plateforme, qui s’adresse aux médias, aux annonceurs et aux agences de communication. Et ce, aussi bien à l’époque qu’aujourd’hui, avec la révolution numérique. Tout cela, de la part d’un photographe, devenu entrepreneur de façon complètement autodidacte.

Faire rayonner l’industrie

Dès les débuts d’Infopresse, il a su refléter l’éventail des sujets liés à la grande famille des communications. Très vite, il y a fait intervenir les experts du milieu : Pierre Delagrave, Jacques Dorion, André Morrow y ont tenu des chroniques et généré des débats importants. Cela continue aujourd’hui, alors qu’Infopresse se déploie sur le web, et dans ses multiples événements.

Maîtriser toutes les plateformes

Bruno Gautier a d’ailleurs été un visionnaire pour ce qu’on appelle aujourd’hui le « multiplateforme » : faire exister une marque média par une multitude de moyens, à commencer par les événements. Ce que tous les médias s’efforcent de faire aujourd’hui. Il a poursuivi cette innovation en lançant les formations Campus, qui continuent de se développer. Comme Bruno Gautier le soulignait lors d’une entrevue pour les 30 ans d’Infopresse : « Les temps ont changé, et le modèle d’affaires aussi : auparavant, 80  % de nos revenus provenaient des publicités dans le magazine et 20  % de nos abonnements. Aujourd’hui, nous sommes loin de ça. Le magazine sert à promouvoir nos autres produits. Les investissements alloués à la publicité se sont notamment déplacés vers les commandites et les événements. »

Média indépendant

L’entrepreneur a aussi réussi à maintenir un média indépendant, en marge de tous les grands réseaux. Ainsi qu’il le soulignait lors de la même entrevue : « Notre produit est neutre et bon. Nous n’avons jamais été achetés ; nous ne sommes pas achetables. Notre crédibilité et notre marque en dépendent. »

« Je n’aime pas beaucoup me mettre de l’avant. Et cela se reflète dans la boîte, neutre a priori.»

Bruno Gautier s’est retiré des opérations courantes, après avoir préparé sa relève et avoir créé une entreprise à son image. Une autre de ses déclarations : « Je n’aime pas beaucoup me mettre de l’avant. Et cela se reflète dans la boîte, neutre a priori. C’est ainsi qu’on devient le meilleur écrin de tous les talents, une tribune pour les autres. Ce n’est pas toujours facile, on est parfois tenté de prendre la place, mais il faut apprendre à la donner aux autres. »

Soutenir l’industrie

Toute sa carrière, Bruno Gautier a soutenu, parfois par les opérations d’Infopresse, parfois à titre plus personnel, diverses causes et organisations, souvent liées au milieu des communications. Ainsi, Infopresse a toujours alloué ses ressources pour épauler de façon tangible le Bénévolat d’entraide aux communicateurs (Bec). Elle a toujours procuré une bonne fenêtre aux activités de la Fondation Jacques-Bouchard, dont Bruno Gautier siège au conseil d’administration. Infopresse a aussi soutenu, au fil des années, des associations comme le Publicité-Club de Montréal et l’Association Marketing de Montréal, entre autres en les hébergeant dans ses bureaux, à une période où elles connaissaient des périodes de turbulence.

«Nous n’avons jamais été achetés ; nous ne sommes pas achetables. Notre crédibilité et notre marque en dépendent.»

«Les rôles s’inversent ! Depuis 30 ans Infopresse met en valeur les meilleures réalisations de l’industrie, organise des remises de prix pour les différents métiers des communications, et, aujourd’hui, cette même industrie m’honore, souligne Bruno Gautier à l’annonce de cette reconnaissance. Je suis surpris et très touché ! Cette récompense, j’ai envie de la partager avec tous les employés (plus de 500), qui, depuis 30 ans, ont apporté leur engagement, leur talent, leurs idées et qui ont permis à Infopresse de renouveler plusieurs fois son modèle d’affaires tout en continuant de développer sa mission. Créer et faire grandir Infopresse a été une aventure formidable qui m’a mené aux premières loges de la révolution du domaine des communications. Je remercie tout le milieu de nous avoir soutenus et de m’avoir permis d’assister à ce grand spectacle ! »

 

comments powered by Disqus