La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
St-Hubert: quelle image de marque?

St-Hubert: l'importance de conserver l'image québécoise

À la chronique Bêtes de pub cette semaine, Arnaud Granata d'Infopresse et Stéphane Mailhiot de Havas Worldwide Canada discutent de la vente de St-Hubert à l'entreprise ontarienne Cara.

arnaud granata

infopresse

Arnaud Granata et Stéphane Mailhiot ont souligné l’importance pour St-Hubert de préserver et de nourrir la marque, telle qu’elle est actuellement présente dans l’esprit des Québécois. Il est impératif de convaincre les consommateurs qu’il y a encore du québécois dans elle.

Stéphane Mailhiot

Havas Worldwide Canada

Le sentiment d’appartenance à la marque doit être conservé et Cara, qui a acquis Groupe St-Hubert, a clairement un rôle à jouer sur le plan du marketing: l’entreprise doit rester une marque québécoise. Si la publicité vient d’Ontario, cela aura un impact sur le message véhiculé, car St-Hubert est une marque ancrée au Québec et c’est ce que le groupe ontarien achète avec cette transaction.

Sur les réseaux sociaux, la nouvelle suscite déjà de vives réactions.

Aussi au programme cette semaine: le groupe armé état islamique Isis et sa guerre médiatique.

Retrouvez l'intégralité de la chronique «Bêtes de pub», diffusée à l’émission Médium large de Radio-Canada.

comments powered by Disqus