La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
30/30 Infopresse: qui sont les leaders de demain?

Chanel Dorais: vive la mesure

La chef du marketing numérique de L'Oréal Canada est âgée de 27 ans.

Diplômée d'un baccalauréat en marketing avec échange à l’international et d’une maîtrise en commerce électronique, Chanel Dorais œuvre en numérique depuis le début de sa carrière. Ces dernières années, elle s'est spécialisée en médias numériques à la performance. Elle a travaillé avec des marques comme le Cirque du Soleil et Call it Spring. Au début de 2016, elle a fait le saut chez L’Oréal pour la marque Garnier.

Elle aime beaucoup travailler côté entreprise. Ainsi, elle peut aller plus loin dans ses analyses, influencer plusieurs projets et être au cœur de la stratégie de la marque. 

Je suis heureuse de la confiance que mon équipe chez L’Oréal me témoigne.

Quelle est la réalisation dont vous êtes le plus fière?
Construire mon équipe chez Adviso est sans aucun doute la réalisation professionnelle dont je suis le plus fière. J’ai énormément appris sur les relations interpersonnelles et sur moi-même.

Actuellement, je suis heureuse de la confiance que mon équipe chez L’Oréal me témoigne.

Que représente pour vous une mention à ce palmarès?
Une très grande fierté. Cela me donne encore plus de motivation pour participer au virage numérique de L’Oréal, partager mes connaissances et continuer d'apprendre.

Que vouliez-vous devenir lorsque vous étiez enfant?
Designer de mode. Je dessinais des robes en papier essuie-tout à mes poupées Barbie.

Qu'est-ce qui vous a décidée à faire ce que vous faites aujourd'hui?
J’ai su que je voulais m’inscrire à la maîtrise en commerce électronique quand j'ai commencé à faire du web lors d’un stage en gestion de communauté. Tout de suite, j'ai aimé qu’on puisse mesurer nos actions et la large place laissée à l’innovation et à la créativité.

Quel est le plus grand défi d'un professionnel des communications aujourd'hui?
Les silos représentent à mon avis le plus grand défi. Il ne faut pas mettre l’accent sur la différence du numérique et du marketing, mais voir ce changement comme une évolution du comportement du consommateur.

Il est important de trouver des moyens de mesurer.

Comment pensez-vous ou souhaitez-vous influencer l'industrie? Changer les choses?
Mesure, mesure, mesure! Des millions de dollars sont investis en marketing chaque année et, trop souvent, cela est vu comme une dépense, pas un investissement. Il est donc important de trouver des moyens de mesurer.

Qu’est-ce que vous ne serez pas dans 10 ans?
Amère. J’aime mon travail, je voyage et je m’assure de profiter de la vie.

Qui est votre plus grand modèle/mentor?
Ma mère. Elle a su gérer son entreprise et s’occuper de ses deux enfants tout en gardant un bon équilibre. Elle m’a appris à travailler fort, à avoir confiance en moi et à être indépendante. 

Quelle est votre devise?
Advienne que pourra, s’il neige, on pellettera!

En tête-à-tête avec quelqu’un (mort ou vivant), ce serait avec qui?
Ma grand-mère. Je ne l’ai malheureusement pas beaucoup connue, mais j’entends souvent parler d’elle. C’était une femme très intelligente qui aurait bien aimé vivre à l’époque où les femmes peuvent profiter pleinement de leur indépendance.

Quel est le projet qui vous rend mort de jalousie?
J’admire ce que fait BuzzFeed. Son contenu est super engageant et adapté à un vaste auditoire. Tu peux aussi bien lire sur «27 façons de manger de la courge cet automne» qu'un résumé du dernier débat électoral américain ou même savoir dans quelle ville tu devrais habiter en fonction de tes choix de café (apparemment, je devrais déménager à Sydney).

Quelle est votre plus grande déception?
Je n’ai pas vraiment de déception! Je pense qu’il faut vivre sa vie sans trop regarder en arrière et ne pas voir certaines expériences comme un échec, mais un apprentissage.  

Comment décrivez-vous votre travail à votre mère?
Quand tu cherches quelque chose sur Google, je fais apparaître ce que tu recherches. Je suis aussi la raison pour laquelle tu peux lire ta Presse+ gratuitement ainsi que la personne qui t’envoie des courriels au nom de sa marque.  

Photo: Félix Renaud  Zetä Production

comments powered by Disqus