La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Les gais en publicité: dernier accessoire à la mode?

«Les publicitaires ont beaucoup de bébelles: le Boomer 3000, la Maman épuisée, le Millénial...»

Gilles Dusablon, chef de la création, FCB Montréal

gilles dusablon

Peu importe son efficacité, sa qualité ou ses intérêts, la publicité est un reflet de la société actuelle. C’est indéniable. 
Tout comme il est indéniable que le combat pour les droits des homosexuels et de la communauté LGBT est loin d’être terminé. 

Alors devant ces deux indéniabilités (right?), l'on se retrouve avec trois scénarios possibles: 

1 – La publicité ne met pas en scène d’homosexuels.
2 – La publicité met en scène des homosexuels, au risque d’être maladroite.  
3 – La publicité met en scène des homosexuels de façon naturelle. 

Les couples homosexuels sont-ils le dernier joujou des publicitaires? Sûrement.

Dans une société où l’homophobie hante encore certains jugements, croyances et «valeurs», les scénarios 2 et 3 ne sont-ils pas foncièrement préférables au scénario 1? 

Les couples homosexuels sont-ils le dernier joujou des publicitaires? Sûrement. 

Par contre, les publicitaires ont beaucoup de bébelles: le Boomer 3000, l’Homme cornichon, la Maman épuisée et le petit dernier: le Millénial branché, carotté et sur le party; pour ne nommer qu'eux.

Quand on joue, on malmène parfois nos joujoux. On les égratigne, on les lance et on les salit. Et des fois, on les échappe... 

Mais y’a personne qui veut briser ses jouets.

Au final, quand vient le temps de ranger, l'on peut être fier de les avoir tous sortis du coffre pour les apporter au carré de sable.

comments powered by Disqus