La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
30/30: Que sont-ils devenus?

Sophie Lymbernur: sophie.com

En 1999, Sophie Lymbernur avait 31 ans et était fondatrice associée de Blue.

Sophie Lymbernur voulait d’abord travailler en design graphique, comme son père. Un poste de réceptionniste pour Marketel à 21 ans lui a fait reconsidérer sa première idée. «J’ai eu la piqûre pour la publicité et le marketing», dit-elle.

Elle a alors suivi des cours de marketing à HEC Montréal pendant six ans, le soir, tout en travaillant pour l'agence Allard en marketing direct, BCP comme superviseure de compte et Behaviour, une fois le bac terminé, à titre de directrice de la division de design. «L’approche de Behaviour est axée sur l’international, ce qui m’a ouvert les horizons et fait voir qu’il n’y avait pas que le Québec. C’est là que le projet Blue a germé.»

Blue est l’agence interactive qu’elle a ouverte avec un partenaire, Francisco Sottolichio, il y a six mois. «Je voulais un nom court et international, car le web l’est, et l’anglais est la langue qui prime, dit-elle. Blue représente l’infini.»

sophie lymbernur

2015

Dès les premiers instants, l’entreprise a conclu une alliance stratégique avec une agence d’Amsterdam, Strawberry Frog, qu’elle alimente en services interactifs. Blue a également développé l’image d’une firme de télécommunications à Santiago, au Chili, et créé le site web d’un magazine à Saint-Martin, dans les Antilles. Avec des clients aussi éloignés, pas étonnant que Sophie Lymbernur communique aujourd’hui davantage par courrier électronique que par téléphone!

Isabelle Massé

* Aujourd'hui, Sophie Lymbernur est toujours à la tête de son entreprise, Blue Communications.

comments powered by Disqus