La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
30/30: Que sont-ils devenus?

Michèle Leduc: vision mondiale

En 1996, Michèle Leduc avait 38 ans et était directrice de la création de Mondialis Communication Marketing. 

Michèle Leduc n’a pas vu passer ses premiers mois chez Mondialis (anciennement Auger Babeux FCB). Dès son arrivée comme directrice de la création, en avril, elle s’est plongée dans les publicités de l’International Benson & Hedges, du Festival Juste pour rire, des céréales General Mills et de Mazda. Pendant six ans, elle a été conceptrice-rédactrice senior chez BCP, où elle a entre autres conçu des campagnes pour Métro (Profession: épicier) et Minigo (Le petit Guillaume).

Faire partie de l’équipe de Mondialis représente un défi pour elle. «J’ai réorganisé le service de la création, dit-elle. Je veux que les équipes soient inspirées constamment, qu’elles se dépassent. Nous n’aspirons pas à être la plus grosse agence, mais à offrir un excellent produit créatif.» Sa ligne de pensée: pleurer, rire, ressentir. «Pour qu’un produit soit efficace, il faut qu’il me touche d’une de ces trois façons.»

michèle leduc

2015

L’agence souhaite collaborer de plus en plus avec des annonceurs québécois qui veulent acquérir une visibilité à l’échelle internationale. Le nom Mondialis n’est pas étranger à ce désir. «Ce nom nous représente bien et montre notre désir d’être vus partout dans le monde.»

Isabelle Massé

* Aujourd’hui, Michèle Leduc est présidente et chef de la création de Zip communication.

comments powered by Disqus