La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
30/30: Que sont-ils devenus?

Marc Fortin: provocateur

En 1996, Marc Fortin avait 28 ans. Il était concepteur-rédacteur de Cossette Communication-Marketing.

marc fortin, 28 ans

concepteur-rédacteur de cossette communication-marketing

Pendant ses études en marketing, Marc Fortin a décidé de devenir «celui derrière les idées». Il a participé au concours de la Relève publicitaire en 1990, et son équipe a gagné la compétition pour une campagne antidrogue. Il s’est donc retrouvé en stage au service de création de Radio-Québec. Lorsqu’il est passé à une agence, son salaire a chuté…, mais il allait enfin connaître la vraie vie de publicitaire!

Marc Fortin n’a pas peur d’aller à l’encontre des normes. Cela paraît dans ses concepts publicitaires. «Il faut de l’énergie pour convaincre tout le monde que ton idée est bonne. Il y a tellement d’étapes à franchir avant d’en arriver au produit final. C’est déjà assez difficile de faire de la bonne création, on se passerait bien de toutes ces contraintes. Mais en même temps, c’est stimulant.»

marc fortin

2015

Ce qu’il veut, c’est améliorer le niveau de qualité publicitaire. «J’ai déjà conçu des menus et j’y mettais autant d’efforts que pour une campagne d’image. Dans le secteur du détail, il y a tellement de place à l’amélioration. Ce qui me dépasse toujours, c’est de voir des messages sans concept. Mon petit frère pourrait faire ça. Si nous sommes des experts, montrons-le.»

Marc Fortin croit que la création québécoise est aussi bonne que celle d'ailleurs. «Évidemment, d’ici, nous ne remarquons que ce qui est bon de l’étranger. Mais il y a de bons concepts au Québec également.»

Danielle Turgeon

* Aujourd'hui, Marc Fortin est associé et vice-président, création, de Lg2.

comments powered by Disqus