La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
30/30: Que sont-ils devenus?

Éric Brouillet: fidèle

En 2002, Éric Brouillet avait 26 ans et était directeur de comptes de Mosaic. 

L’automne dernier, L’Oréal souhaitait rajeunir sa marque grâce à un nouveau produit de coloration capillaire. Le mandat de promouvoir Open auprès des 15-30 ans est alors tombé dans les mains d’Éric Brouillet, même s’il n’a aucun poil sur la tête! Les résultats laissent croire qu’il a la… tête de l’emploi en matière promotionnelle! Grâce à ses lounges mobiles qui ont roulé à Montréal, à Toronto et à Vancouver pendant sept semaines, il aurait touché 500 000 consommateurs, dont 210 000 du groupe ciblé. «Le taux de loyauté est très élevé en coloration, dit-il. L’Oréal veut donc fidéliser la jeune clientèle.»

éric brouillet

2015

Éric Brouillet travaille depuis cinq ans pour Mosaic, une agence de services de vente et de promotions intégrés. Il y a d’abord été représentant pour Cantel AT&T, puis coordonnateur pour Pepsi-Cola, superviseur pour Espace Bell et chargé des événements de marque des produits Procter & Gamble. «Un ami m’a décrit l’entreprise, pendant que j’étudiais en sciences politiques, en me disant qu’elle faisait confiance aux jeunes, se rappelle-t-il. J’ai postulé le lendemain.» Chez Mosaic (qui compte parmi ses clients Microsoft, Danone, Coca-Cola, Minute Maid et Cadbury), Éric Brouillet s’occupe également du compte de la Brasserie Labatt. «J’aime trouver des solutions pour les clients, dit-il. De plus en plus, l'on constate l’érosion des budgets publicitaires, tandis que ceux investis en promotion grossissent. C’est de l’argent bien investi. Génère-t-on vraiment des ventes avec une campagne d’image?»

Isabelle Massé

* Aujourd'hui, Éric Brouillet est président de Vibrant Idéation & Marketing.

comments powered by Disqus