La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
30/30: Que sont-ils devenus?

Denis Dubois: coeur d'ado

En 2001, Denis Dubois avait 37 ans et était vice-président, programmation, de Vark.tv.

Le 2 janvier, lorsque Canal Famille est devenu Vrak.tv, son plus jeune employé… dans l’âme est devenu vice-président, programmation. «Je suis resté accroché à mes 12 ans, dit Denis Dubois. J’aime beaucoup rire et jouer des tours. Sinon, à quoi bon pratiquer ce métier? Je suis du genre à éteindre les lumières en sortant d’un restaurant! Au bureau, mes collègues se méfient de moi.»

Plus sérieusement, Denis Dubois travaille pour Astral depuis neuf ans. Il y est entré comme directeur des productions originales et des acquisitions de Canal Famille. C’était après avoir produit des émissions jeunesse pendant trois ans en tant qu’associé de Trinôme-Inter. Et aussi après une brève carrière de comédien, aux côtés de Jean Coutu dans le téléroman Belle Rive, au début des années 80. «J’ai rendu service au milieu artistique en me retirant!, dit-il. Je n’étais pas très bon comédien et je n’étais pas à ma place. Il faut savoir reconnaître ses points faibles. Avec le recul, je constate que j’ai toujours aimé écrire et gérer des projets.»

denis dubois

2015

Denis Dubois préfère de loin s’adresser aux ados. «Comme eux, je déteste la routine, dit-il. Mais en entrant chez Astral, je me suis découvert une passion pour le secteur jeunesse. C’est toutefois la télé la plus difficile à produire, car je ne fais pas partie du groupe cible, et les jeunes sont exigeants. J’aime innover, proposer une programmation qui sort de l’ordinaire, créer de la télé qui les fait "tripper". Ça m’empêche de m’endormir.»

Isabelle Massé

* Aujourd'hui, Denis Dubois est directeur général de la programmation de Télé-Québec

comments powered by Disqus