La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
30/30: Que sont-ils devenus?

Carle Coppens: des mots qui sonnent

En 1998, Carle Coppens avait 26 ans. Il était concepteur-rédacteur de Groupaction/JWT.

Depuis cinq mois, Carle Coppens est un concepteur-rédacteur «adulte». Après deux ans comme concepteur-rédacteur junior de PNMD (où il avait été recruté par Jean-Jacques Stréliski), il compose aujourd’hui des textes et des slogans pour Groupaction/JWT.

Jeune homme de pub et poète honoré – il a remporté coup sur coup en 1996 et 1997 le Prix de la vocation et le Prix Émile-Nelligan pour poètes francophones de moins de 35 ans pour son recueil Poèmes contre la montre –, il a jusqu’ici rédigé des messages imprimés pour CKMF, les Concessionnaires Chrysler et Pepsi, ainsi que des annonces radio pour Provigo et East Side Mario’s. «La radio est un média léger qui laisse l’auditeur imaginer, dit-il. Elle laisse aussi beaucoup de place au jeu des comédiens. C’est agréable de voir quelqu’un prendre plaisir à jouer mes textes. C’est mon petit théâtre.»

carle coppens

2015

Le lien entre la pub et la poésie? Aucun de prime abord. En forçant: «Les formes brèves, le sens de la formule, l’éclat des phrases, dit-il. La poésie que j’aime est comme ça: très imagée, très courte.» Ce qu’il apprécie en pub? «C’est un domaine où l’on te paye pour être créatif. Où l’on met des médias à ta disposition pour diffuser tes idées… en tenant toujours compte que tu es au service d’un client.»

Isabelle Massé

* Aujourd'hui, Carle Coppens est vice-président et directeur de création de Brad.

comments powered by Disqus