La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Boomerang 2015: tous les résultats

Campagne Boomerang 2015: en techno comme en art

Certains diront que le diable est dans les détails, mais pour l’équipe de Lg2, qui signe cette nouvelle campagne du concours Boomerang, ce sont plutôt les grandes idées qu’on y trouve.

Déclinée sous le thème Les petits détails font les grandes idées, cette offensive reflète l’orientation donnée par Alexis Robin, associé et directeur numérique de Lg2, aux délibérations de cette 21e édition du concours, dont il présidait le jury: «Mon mot d’ordre a été un juste équilibre entre rationalité et émotion. Entre logique et magie. Et ce que j’appelle la magie ne passe pas que par ce que certains qualifieraient, à tort ou à raison, de "flashs créatifs". Elle s’opère dans une multitude de détails, de décisions. Boomerang, c’est moins la célébration de grandes idées que celle de grands projets, composés de centaines de petites idées exécutées avec ingéniosité, créativité et synchronisme.»

«CE N’EST PAS TANT L’OBJET QUE NOUS DÉSIRIONS METTRE DE L’AVANT, QUE LA FAÇON DONT IL A ÉTÉ CONÇU.»
-JENNIFER VARVARESSO

L’équipe de création, pilotée par Marc Fortin, a donc mis l’accent sur les petits détails qui, quand exécutés avec soin, font toute la différence en communications numériques. «De ces détails, nous avons voulu concevoir des objets, puis les élever au rang d’art», indique Jennifer Varvaresso, directrice de création, interactif, de Lg2.

Sorte de triptyque des temps modernes, cette campagne comporte trois pièces imprimées. La première représente un chariot d’épicerie évoquant le commerce électronique; la seconde un pointeur pour rappeler les outils de géolocalisation, et la troisième un phylactère à l’image de ceux échangés en textos. Transformés en objets par le graphiste Geoffrey Skrajewski et placés dans un univers lumineux et muséal par le photographe Simon Duhamel, ils sont admirés par les visiteurs.

«Ce n’est pas tant l’objet que nous désirions mettre de l’avant, que la façon dont il a été conçu. Comme avec les sites web, les applications et l’ensemble des formes de communications numériques, la richesse se trouve dans une foule de petits éléments: code, direction artistique, etc. L’ensemble de tous ces choix crée l’excellence, génère des clics, suscite des taux de conversion hallucinants. C’est ce que nous avons voulu illustrer», conclut Jennifer Varvaresso.

L'identité visuelle de la campagne a également été décliné en vidéo, présentée lors du gala de la remise de prix:

Annonceur: Infopresse
Agence: Lg2 
Direction de création: Marc Fortin 
Équipe de création: Marilou Aubin, Éric Bouchard, Jean-François Clermont, Jennifer Varvaresso
Service-conseil: Stéphanie Pellicer
Stratégie: Alexis Robin 
Musique: XS 
Photographie: Consulat - Simon Duhamel 
3D: Geoffrey Skrajewski

comments powered by Disqus