La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Jeunes diplômés: comment percer dans l’industrie?

«Aux égouts, les gros egos, les one man shows et les prima donnas»

C'est ce que pense Sébastien Rivest, vice-président, création, de l'agence DentsuBos.

D’abord, oubliez tous les clichés de la pub qui ont pu venir à vos oreilles. Aux égouts, les gros egos, les one man shows et les prima donnas. Le métier a changé; ses artisans aussi. Oui, nous chercherons toujours le talent, mais le talent seul n’excuse plus tout. L’attitude compte autant.

sébastien rivest

vice-président création dentsubos

À mon avis, la plus belle qualité pour un candidat est la curiosité. C’est un état d’esprit fondamental. Avec la curiosité vient l’ouverture à la découverte, la vivacité intellectuelle, l’adaptabilité, la prédisposition à apprendre, à remettre les choses en question, à ne rien prendre pour acquis. Un bon créatif est une véritable éponge culturelle, et la capacité à nourrir ses références assurera sa longévité en pub. Et à l’ère du numérique, l’avenir est plus que jamais aux curieux.

Puis, il y a la facilité à travailler en équipe. Si vous débarquez en pub persuadé que vous avez la vérité infuse et que le reste du monde n’est qu’un obstacle à votre génie, vous allez trouver le temps très, très long. L’humilité est votre meilleure alliée. Les humbles sont des forces tranquilles qui savent mieux être à l’écoute; ce sont aussi de meilleurs coéquipiers.

La curiosité et les aptitudes interpersonnelles ont beau être surlignées en jaune fluo dans votre CV, ce n’est que lors de l’entrevue que vous pourrez faire valoir ce côté de vous. Ce sont des choses qui se sentent. Soyez donc détendu quand vous rencontrez un directeur de création. Restez vous-même. N’essayez pas d’être parfait, ça n’intéresse personne. Et surtout, ne vous prenez pas trop au sérieux. Ayez de l’humour! Croyez-moi, ça aide à survivre en pub.

En terminant, les jeunes candidats nous présentent souvent leur portfolio en s’excusant de ne pas avoir travaillé pour de grandes marques. Basta! Tous les logos du monde se trouvent sur le web, non? Ayez l’audace de rêver vos marques préférées, d’ajouter une pub à une plateforme que vous aimez, de pasticher, parodier, refaire en mieux. « Ça ne se fait pas? » Foutaise! Un bon créatif n’hésitera pas à remettre les règles en question (avisez tout de même que les pièces sont fictives, nous ne sommes pas dupes). N’ayez pas peur d’être effronté.

En bref, votre portfolio vous ouvrira peut-être les portes des grandes agences, mais votre personnalité scellera votre sort. Ce métier est peut-être beaucoup plus humain que vous ne le pensez...

Crédit de la photo de couverture: Éric Galipeault

comments powered by Disqus