La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
30/30 Infopresse: qui sont les leaders de demain?

Raphael Maffolini: audace et détermination

L'analyste marketing, programmes stratégiques, de Telus est âgé de 23 ans.

Spécialiste en marketing passionné et polyvalent, Raphael Maffolini a terminé son baccalauréat en administration des affaires – marketing tout en participant à plusieurs compétitions universitaires, où il a remporté deux premières places.

En deux ans chez Telus, il a vite réalisé des mandats aux responsabilités croissantes en commercialisation, en stratégie de canaux de distribution et en événementiel, jusqu’à aujourd’hui, où il développe des programmes stratégiques soutenant la croissance de l'entreprise au Québec.

Raphael Maffolini est reconnu pour sa vision stratégique lui permettant d’identifier et de créer des occasions d’expansion novatrices. Son leadership est aussi démontré dans leur mise en application.

Quelle est la réalisation dont vous êtes le plus fier?
Lors du lancement de Télé Optik Mobile, on se demandait comment souligner l’arrivée de l’application chez nos détaillants régionaux. Afin de permettre à nos clients et aux représentants en boutique de réellement vivre l’expérience, nous y avons installé des bornes interactives avec l’application. Les employés et clients ont adoré et nous avons observé une croissance notable de l’utilisation de l’application dans les secteurs où les tablettes avaient été installées. Ce succès m’a amené à revoir les pratiques de marchandisage de nos détaillants et à mettre en application un plan stratégique alliant publicité au lieu de vente traditionnelle et numérique. Le tout a eu pour résultat de rehausser la qualité de présentation de nos magasins et de nous démarquer.

C’est un immense privilège d’être considéré comme un jeune «game changer» et j’y vois une motivation additionnelle à continuer de m’investir.

Que représente pour vous une mention à ce palmarès?
Reconnaître le talent des jeunes professionnels du marketing et des communications du Québec représente une belle preuve de l’importance et de la qualité de leur contribution à l’industrie. C’est un immense privilège d’être considéré comme un jeune «game changer» et j’y vois une motivation additionnelle à continuer de m’investir dans des projets passionnants tout en poursuivant mon développement professionnel.

Que vouliez-vous devenir lorsque vous étiez enfant?
Je rêvais de devenir astronaute!

Mes études m'ont permis de découvrir que je pouvais trouver en marketing l'équilibre idéal entre mon désir de créativité et mon esprit analytique.

Qu'est-ce qui vous a décidé à faire ce que vous faites aujourd'hui?
Je n’ai pas eu de grande révélation ou de déclencheur magique. L’addition de plusieurs expériences au cours de mes études m'a toutefois permis de découvrir que je pouvais trouver en marketing l'équilibre idéal entre mon désir de créativité et mon esprit analytique.

Quel est le plus grand défi d'un professionnel des communications aujourd'hui?
Atteindre le bon client, au bon moment, avec le bon message. Aujourd’hui, plus que jamais, les gens ont un pouvoir de choix immense, et la fidélisation devient donc un enjeu pour toutes les entreprises. L’individualisation des communications-marketing est maintenant clé pour entretenir la relation client-entreprise. Les consommateurs s’attendent à ce que les marques leur adressent un message pertinent pour eux, chacun désire se sentir unique.

C’est un défi de taille, particulièrement pour les grandes entreprises avec un large bassin de clients et autant de données, et qui doivent maintenant investir énormément de ressources pour analyser ces données clients. Il faut absolument se doter d‘outils efficaces si l'on veut que les campagnes soient rentables.

Je crois que plusieurs modèles d’affaires seront appelés à être transformés au cours des prochaines années.

Comment pensez-vous ou souhaitez-vous influencer l'industrie? Changer les choses? 
En lien avec cet enjeu de personnalisation des relations clients-marques, je crois que plusieurs modèles d’affaires seront appelés à être transformés au cours des prochaines années. La gestion des relations clients et le design d’expériences client prendront davantage d’importance. On connaît leurs bénéfices pour le client, mais il reste beaucoup à accomplir pour démontrer la rentabilité potentielle de ces changements de perspectives à l’échelle de l’organisation. C’est une question qui m’intéresse beaucoup: comment conjuguer les valeurs «client» et «entreprise».

Qu’est-ce que vous ne serez pas dans 10 ans?
Astronaute! J’admire leur discipline et leur travail, mais je me suis vite rendu compte que je n’ai pas la même passion pour la science!

Qui est votre plus grand modèle ou mentor?
J’admire beaucoup Elon Musk, PDG de Tesla, pour son authenticité franche et son refus du statu quo. Son sens de l’innovation résonne bien au-delà de la fabrication des voitures électriques. En investissant dans un réseau de recharge qu’il considère nécessaire afin de générer de la demande pour le produit, il transforme le modèle d’affaires traditionnel de son industrie. En quelque sorte, il s’affranchit des paradigmes pour garder le focus et réaliser sa mission avec Tesla.

Quelle est votre devise?
Il faut changer notre vision des choses pour que les choses qu’on regarde changent (elle est inspirée d’une citation de l'auteur Wayne Dyer).

Joseph-Armand Bombardier représente encore un exemple inspirant pour l’entrepreneur en chacun de nous.

En tête-à-tête avec quelqu’un (mort ou vivant), ce serait avec qui?
Joseph-Armand Bombardier. Si l'on se reporte à son époque, le contexte économique et social devait être particulièrement difficile pour un inventeur-entrepreneur québécois comme lui. Malgré tout, son audace et sa détermination hors du commun lui ont permis de réussir. Il représente encore un exemple inspirant pour l’entrepreneur en chacun de nous!

Quel projet vous rend mort de jalousie?
Plusieurs! Je suis un vrai partisan des activations qui créent une connexion émotionnelle authentique entre les gens et la marque. Je pense notamment à l'initiative Christmas Miracle de WestJet, à la campagne TD vous dit merci» ou à notre propre opération The Greatest Connection de Telus. De telles offensives requièrent un engagement profond des marques, ce qui démontre selon moi un réel souci d'améliorer la vie de leurs clients.

Quelle est votre plus grande déception?
De ne pas avoir tout cessé durant un moment pour partir voyager et vivre un dépaysement total. 

Comment décrivez-vous votre travail à votre mère?
Après trois essais infructueux, j’ai abandonné! Sérieusement, c’est très difficile de décrire mon quotidien, car aucun jour ne se ressemble. Donc, je dis plus globalement que je conçois des stratégies afin faire croître les ventes de Telus au Québec, de m’assurer que nos clients nous aiment suffisamment pour demeurer avec nous et pour faire de Telus le fournisseur le plus recommandé par ses clients. 

Même après ça, elle me répond: «Mais qu’est-ce que tu fais de tes journées concrètement?»

comments powered by Disqus