La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
30/30 Infopresse: qui sont les leaders de demain?

Raff Paquin: démocratiser les technologies

Le directeur, omnicanal et data sciences, de Lightspeed POS est âgé de 27 ans.

Avec plus de 10 ans d’expérience en commerce électronique et de détail, logistique et marketing de contenus, Raff Paquin recherche toujours de nouvelles manières d’utiliser les technologies afin de créer le maximum de valeur pour les consommateurs. Membre fondateur et ex-directeur des technologies de Frank & Oak, il analyse maintenant chez Lightspeed les dernières tendances en matière de consommation.

De plus, à titre d'associé d'Interaction Ventures, un fonds de capital de risques spécialisé en commerce électronique, Raff Paquin participe activement au développement de la scène entrepreneuriale internationale.

L’écosystème des entreprises émergentes québécoises rayonne de plus en plus dans le monde. Je suis vraiment fier de participer à son développement.

Quelle est la réalisation dont vous êtes le plus fier?
L’écosystème des entreprises émergentes québécoises rayonne de plus en plus dans le monde. Je suis vraiment fier de participer à son développement au quotidien et d’aider de jeunes entrepreneurs à réaliser leurs rêves.

Que représente pour vous une mention à ce palmarès?
C’est un bon encouragement pour continuer de foncer et de prendre des risques. Mais c’est surtout un honneur de partager cette reconnaissance avec un groupe de jeunes aussi talentueux. 

Que vouliez-vous devenir lorsque vous étiez enfant?
Astrophysicien.

Qu'est-ce qui vous a décidé à faire ce que vous faites aujourd'hui? 
La passion.

Quel est le plus grand défi d'un professionnel des communications aujourd'hui?
Un des plus gros défis dans notre industrie est de savoir ce qu’on ne sait pas et de toujours être capable de se remettre en question et d’apprendre.

J’aimerais participer à la démocratisation des technologies liées aux données massives et aider les entreprises à moderniser leurs modèles d’affaires dans un cadre omnicanal.

Comment pensez-vous ou souhaitez-vous influencer l'industrie? Changer les choses? 
J’aimerais participer à la démocratisation des technologies liées aux données massives et aider les entreprises à moderniser leurs modèles d’affaires dans un cadre omnicanal. Je suis convaincu que le Québec de demain deviendra un chef de file international dans ces deux domaines. 

Qu’est-ce que vous ne serez pas dans 10 ans?
Les choses bougent vite. Très vite. Je tente encore de voir où je serai dans six mois!

Qui est votre plus grand modèle ou mentor?
Cela a toujours été très important pour moi de m’entourer de gens passionnés et déterminés. J’ai une chance unique, par le projet d'Interaction, de côtoyer quatre gars qui m’inspirent de cette façon. LP Maurice, Frédéric Thouin, Bruno Morency et Guillaume Racine: merci de me faire confiance et de m’aider à évoluer aussi rapidement. C’est vraiment un plaisir de travailler avec vous!

Quelle est votre devise?
Qu’est-ce que tu ferais si tu n’avais rien à perdre? Si tu n’avais aucune peur? Fais-le, maintenant.

En tête-à-tête avec quelqu’un (mort ou vivant), ce serait avec qui?
Galilée? Newton? Einstein? Jobs? Musk? Bezos? J’aimerais rencontrer n’importe quel créateur qui n’a pas eu peur de réinventer son époque malgré les critiques.

Quel projet vous rend mort de jalousie?
Les projets d’Elon Musk en général. Sa vision et son excellence dans l’exécution font de lui un vrai génie qui révolutionnera certainement plusieurs industries.

Quelle est votre plus grande déception?
Ne pas avoir osé investir dans Google au moment de son appel d’offres public, lorsque j’avais 15 ans. J’ai essayé de convaincre quelques amis d’investir avec moi dans cette nouvelle entreprise, mais tout le monde me trouvait fou….

Comment décrivez-vous votre travail à votre mère?
Bonne question! Ma mère comprend assez bien mon travail, je crois... Je pourrais lui dire: je participe à l'expansion rapide d’une entreprise technologique.

comments powered by Disqus