La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
30/30 Infopresse: qui sont les leaders de demain?

Jean-Michel Lebeau: changer le monde par la technologie

Le président de Cortex est âgé de 27 ans.

Lors de son 12e Noël, Jean-Michel Lebeau a reçu son premier ordinateur, lequel est à l’origine de sa fascination pour la technologie et l’univers de possibilités qui en découle. Mû par cette passion, l’entrepreneur dans l’âme a créé sa première entreprise en technologie à 15 ans, pour la revendre en France à 19 ans, puis lancer Cortex, sa compagnie actuelle, à 20 ans. Celle-ci vit une croissance exponentielle depuis quatre ans. Cortex a pris son envol officiel lors de l’acquisition de ses premiers bureaux, en 2011, pour ensuite doubler en effectif et en chiffre d’affaires chaque année. Jean-Michel Lebeau vise maintenant l’international dans le but de faire briller la région et ses talents, mais aussi révolutionner notre monde par la technologie. 

Quelle est la réalisation dont vous êtes le plus fier?
Personnellement, je dirais mon fils, assez extraordinaire, merci. Professionnellement, l’ensemble de mon entreprise, sa structure et les gens qui font en sorte qu’on performe comme on performe aujourd’hui. Tout cela constitue une très grande fierté pour moi.

Le tout n’est qu’un début dans ma mission de changer le monde pour le mieux.

Que représente pour vous une mention à ce palmarès?
Une belle fierté, une étape dans mon parcours où j’ai encore, selon moi, tout à prouver et à réaliser. Le tout n’est qu’un début dans ma mission de changer le monde pour le mieux.

Que vouliez-vous devenir lorsque vous étiez enfant?
J’ai toujours rêvé de devenir un spécialiste de l’intelligence artificielle afin de créer un algorithme pour que les machines apprennent les émotions de l’humain, ou tireur d’élite dans l’armée.

Qu'est-ce qui vous a décidé à faire ce que vous faites aujourd'hui?
Je viens d’un milieu rempli d’amour, mais où l’argent se faisait rare et les grands projets étaient complexes à réaliser. J’ai donc développé certains talents entrepreneuriaux qui m’ont permis de générer des revenus en étant très jeune. Cela m’a donné un bon coup de pouce pour réaliser mes rêves et mes projets. Aujourd’hui, mon objectif personnel est de faire en sorte que ma famille et mes proches n’aient jamais besoin de rien et qu’ils soient heureux, tout en ayant le pouvoir de changer le monde de mon côté à ma façon.

Quel est le plus grand défi d'un professionnel des communications aujourd'hui?
Ne pas tomber dans le piège du dogme, du paraître et de la facilité. Ne pas faire dans la petite politique et la démagogie, et toujours être honnête et intègre envers soi-même et son public.

Je veux laisser ma marque par une technologie efficace et intelligente.

Comment pensez-vous ou souhaitez-vous influencer l'industrie? Changer les choses?
Je crois être en mesure de changer les choses et d’influencer mon industrie par mon processus interne, qui consiste à toujours remettre en question le statu quo et les façons d'agir qu’on prend pour acquises depuis la nuit des temps. Aussi, je veux laisser ma marque par une technologie efficiente et intelligente sous tous ses angles. Je l’utiliserai pour catapulter la productivité de notre société de façon exponentielle.

Je serai toujours dans un environnement positivement chaotique, le meilleur endroit pour changer les choses pour le mieux.

Qu’est-ce que vous ne serez pas dans 10 ans?
Je ne serai pas confortable, je ne serai pas dans un environnement simple dépourvu de défis, je serai toujours dans un environnement positivement chaotique, le meilleur endroit pour changer les choses pour le mieux.

Qui est votre plus grand modèle ou mentor?
Elon Musk, qui ose attaquer les plus grands problèmes du monde de front, puis qui change les paradigmes d’industries monolithiques avec ses grandes capacités de chef de file et son goût pour l’innovation.

Quelle est votre devise?
Get Things Done.

En tête-à-tête avec quelqu’un (mort ou vivant), ce serait avec qui?
Albert Einstein, qui comprenait l’impact de la science dans le futur. Il semblait toujours en mesure de prévoir la prochaine étape.

Quel projet vous rend mort de jalousie?
Tesla, pour avoir su bouleverser une méga-industrie par l’innovation.

Quelle est votre plus grande déception?
Aucune déception.

Comment décrivez-vous votre travail à votre mère?
J’aide des génies à développer des technologies géniales de haut de gamme qui serviront à améliorer le monde pour le mieux.

comments powered by Disqus