La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
30/30 Infopresse: qui sont les leaders de demain?

Dominic Gagnon: entrepreneur en série

Le cofondateur et associé de Connect&Go est âgé de 28 ans.

À 20 ans, Dominic Gagnon a lancé Piranha. Sept ans plus tard, l’agence de Québec spécialisée dans la mobilité possédait des bureaux à Montréal, Toronto et Paris, et avait travaillé avec Desjardins, Microsoft, Best Buy, Bell et Simons. En 2014, Équation Humaine a acheté Piranha et Dominic Gagnon en est devenu associé, vice-président et chef de la croissance. Il a quitté l'agence en 2015 pour se consacrer à la croissance de Connect&Go. 

Il est également associé de Tuxedo Expérience Vinicole, propriétaire d'Exquis Médias, producteur d'évènements comme le Salon des vins de Québec et associé fondateur de KNGFU Capital (une société d'investissement en capital de risque) et de Plé (qui aide les entreprises à innover en utilisant les processus du jeu vidéo). 

Parmi ses récompenses, on compte la mention de Jeune Entrepreneur de l'année Desjardins (2012), ainsi que le prix Coup de cœur du concours Arista (2014). En 2013, Infopresse l'a nommé parmi les 10 personnalités de l'année de l'industrie des communications et du marketing. 

Quelle est la réalisation dont vous êtes le plus fier?
Il est difficile de choisir uniquement une réalisation. Actuellement, je crois que c'est la croissance internationale de Connect&Go. Il est très stimulant de permettre à nos équipes de voyage dans le monde afin d'y travailler pour des marques plus grandes que nature. Sinon, être chargé de cours de l'Université de Sherbrooke quand j'y avais été refusé pour étudier en communication représente un fait cocasse que j'aime bien!

Être reconnu par ses pairs, c'est très important.

Que représente pour vous une mention à ce palmarès?
C'est une reconnaissance importante des efforts des dernières années qui nous pousse à vouloir continuer de viser l'excellence. Être reconnu par ses pairs, c'est très important.

Que vouliez-vous devenir lorsque vous étiez enfant?
Lors du concours Art de s'exprimer, en cinquième année, sur le sujet «Votre métier de rêve», j'ai livré une présentation sur le fait que je serais le prochain Bill Gates. Aujourd'hui, je changerais probablement pour Elon Musk ou Steve Jobs, mais j'ai toujours su que j'allais brasser des affaires.

Qu'est-ce qui vous a décidé à faire ce que vous faites aujourd'hui?
Une très grande curiosité et un besoin de communiquer et de sentir que je peux influencer le cours des choses.

Le professionnel des communications doit faire preuve d'une rigueur remarquable et d'une curiosité hors du commun pour toujours rester en avant de la parade.

Quel est le plus grand défi d'un professionnel des communications aujourd'hui?
L'industrie change chaque année, mois, semaine. La consolidation du marché, l'évolution des technologies et les changements dans les modèles d'affaires font qu'aujourd'hui, le professionnel des communications doit faire preuve d'une rigueur remarquable et d'une curiosité hors du commun pour toujours rester en avant de la parade.

La principale influence que je tente d'avoir est par la transparence.

Comment pensez-vous ou souhaitez-vous influencer l'industrie? Changer les choses?
La principale influence que je tente d'avoir est par la transparence, qui, je trouve, manque souvent dans l'industrie face aux entreprises, mais surtout par la recherche constante de l'innovation et de nouvelles manières de faire. J'ai été parmi les premiers dans la mobilité. Aujourd'hui, c'est le sujet sur toutes les lèvres, en plus de la RFID et de l'internet des objets, qui, je crois, sera la grosse innovation des prochaines années.

Qu’est-ce que vous ne serez pas dans 10 ans?
Évidemment pas le même qu'aujourd'hui. Quelqu'un qui se sera bâti d'une série d'échecs et de succès, et qui tentera, chaque jour, de devenir une meilleure personne professionnellement et personnellement!

Qui est votre plus grand modèle ou mentor?
Comme une majorité de personnes en technologies, le caractère innovant de Steve Jobs et, aujourd'hui, d'Elon Musk me fascine.

Quelle est votre devise?
«Stay hungry, stay foolish». Elle est tatouée sur moi!

En tête-à-tête avec quelqu’un (mort ou vivant), ce serait avec qui?
Mon grand-père. Je n'ai pas eu la chance de le connaître, mais c'était un entrepreneur hors pair et j'aurais envie d'obtenir ses conseils.

Quel projet vous rend mort de jalousie?
Aujourd'hui, je dirais que c'est Tesla. Que ce soit pour le modèle d'affaires, la voiture ou encore d'avoir rendu public les brevets. Un vrai «game changer».

Quelle est votre plus grande déception?
J'ai eu la malchance de vivre de l'abus de confiance en affaires... Pour moi, faire confiance à quelqu'un et voir qu'on en profite est quelque chose que je ne peux comprendre.

Comment décrivez-vous votre travail à votre mère?
Ouf! Ayant cinq entreprises actives en ce moment, cela devient un peu complexe. Plutôt que de lui expliquer, je tente de l'inviter lors d'événements ou de lui présenter des réalisations, car en mots, ce n'est pas facile.  

comments powered by Disqus