La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Enjeux dirigeants 2015: les médias

Michèle Fortin: nouveaux modèles et pertinence

 «Il faut s’intéresser au rôle dévolu aux télévisions publiques», soutient la présidente directrice générale de Télé-Québec. 

MICHÈLE FORTIN

Que garderez-vous à l'oeil en 2015?
Globalement, les tendances actuelles iront en s’accentuant, qu'il s'agisse des écrans, interchangeables et sur lesquels les contenus voyagent d’un à l’autre, ou de l’innovation dans l’utilisation des médias numériques. À Télé-Québec, par exemple, nous poursuivons dans la lignée de notre mandat, éducatif, culturel et tourné vers la jeunesse, mais développons des projets en lien avec le numérique. Tout en maintenant ces orientations, nous devons les moderniser et leur donner une pertinence dans les nouveaux médias.

En quoi cette adaptation aux nouveaux médias comporte-t-elle un défi pour la télévision publique?
Il faudra s’adapter aux baisses de crédits d’impôt et à l’absence de modèles de financement des produits numériques, encore très fragiles. De plus, il faudra s’intéresser au rôle dévolu aux télévisions publiques. Il s’agit d’une préoccupation pour moi, comme pour ceux qui œuvrent à Radio-Canada: nous sommes dans une situation où les gens s’interrogent un peu sur notre avenir. Donc, nous devons continuer de démontrer notre pertinence, à la fois aux décideurs et à la population, et ne pas nous complaire dans la morosité.

Michèle Fortin est présidente-directrice générale de Télé-Québec.

comments powered by Disqus